dimanche 28 mai 2017

La semaine du gamer


Fini Dragon Quest VII et débuté Ace Attorney: Spirit of Justice - 3DS
Débuté Dishonored 2 - PS4
Partie en cours sur Lara Croft Go - Android

mardi 23 mai 2017

Cinéma Le Roi Arthur / Sword Art Online


Autant j'aime les précédentes réalisations de Guy Ritchie, autant là... Après la déroute du dernier film éponyme, on ne pouvait que s'attendre à du mieux, mais le côté heroic-fantasy bien poussé avec ses sorciers qui jettent des boules de feu et autres monstres, ben non désolé mais c'est bien trop éloigné de la légende du Roi Arthur tout ça. Et si visuellement c'est bien beau et que les scènes d'action sont pas trop mal fichues, l'histoire racontée est peu intéressante et l'ennui se pointe rapidement. Si vite d'ailleurs que je suis parti avant la fin.

Je suis allé voir le long-métrage d'animation sans rien connaître de son univers, et le moins que je puisse dire c'est que dans mon cas on est un peu perdu là dedans. Suite de la série donc, Sword Art Online Ordinal Scale raconte de nouvelles aventures des héros dans un univers de réalité augmentée, c'est sympa mais brouillon pour le néophyte que je suis. Le scénario se tient, les bastons sont réussies. Les fans devraient aimer, pour les autres c'est juste un film sympa qu'on ne regarde qu'une fois (et me donne pas franchement envie d'en découvrir plus).

mardi 16 mai 2017

Cinéma: Get Out


Avec ses personnages aux comportements suspects prêtant à bien des interrogations, sa tension palpable s'intensifiant au fil du récit, les agissements plutôt plausibles du héros et la dose d'humour apportée par petites doses bien étudiées, Get Out est un excellent thriller qui ne démérite pas son titre de succès surprise aux US.

dimanche 14 mai 2017

La semaine du gamer


Enfin! Après 83h de jeu, j'ai terminé le Pokémon de Square Enix aka World of Final Fantasy. Achevé également le jeu d'enquêtes Sherlock Holmes Crimes & Punishments, et brièvement continué ma partie de Dragon Quest VII. Du côté des nouveautés, j'ai voulu lancer Dishonored 2 mais sa mise à jour de 13 Go me demande de patienter, et c'est alors en compagnie de Lara Croft Go que je passe actuellement mon temps.

samedi 13 mai 2017

Cinéma Alien Covenant / Outsider


Quelle déception que cet Alien: Covenant, film sans direction fixe qui laisse une grande part aux discours à l'encontre de scènes plus chocs - ce qui fonctionnait très bien dans Prometheus ne prend pas ici - ces dernières étant juste stéréotypées et sans la moindre surprise. Des personnages moins attachants (et relativement stupides), un scénario pourtant censé faire le lien entre la préquelle et le premier Alien mais bien mal fagoté, une peur aux abonnés absents: le film se laisse regarder en soi mais est une vraie désillusion pour la saga. A titre de comparaison, sa copie Life sortie le mois dernier lui est grandement supérieure.

Biopic du boxeur qui inspira Stallone pour créer Rocky, Outsider est une jolie belle surprise de l'histoire vraie et méconnue (et dont tout le monde se moque il est vrai) d'un type qui passa à côté de la reconnaissance, sa vie n'étant pas des mieux gérées. Belles interprétations, images version 70's réussies, scénario intéressant; un film sorti un peu dans l'anonymat qui mérite le coup d'oeil.

mercredi 10 mai 2017

Cinéma: On l'appelle Jeeg Robot


A la fois ultra-violent, ultra-trash et ultra-drôle, On l'appelle Jeeg Robot est un sacré ovni avec son super-faux-héros qui s'en bat les nuggets de sauver le monde et ses méchants méga-stéréotypés. Un film original qui n'est en rien une adaptation du dessin animé d'origine - type Goldorak, jamais diffusé en France - mais un fort hommage étonnamment réalisé, bien plus proche d'un Hancock (mais largement meilleur). Encore une sacrée surprise dans une année 2017 qui en compte déjà pas mal.

lundi 8 mai 2017

Cinéma Tunnel / Braquage à l'ancienne


Suspense haletant venu de Corée du sud, Tunnel met à rude épreuve les nerfs du spectateur qui assiste impuissant aux tentatives de sauvetage d'un automobiliste enseveli. Film sérieux qui s'octroie quelques touches d'humour, palpitant malgré quelques incohérences, bref tout simplement une excellente surprise.

Encore un film de braqueurs de banque oui, mais ici avec des octogénaires et ça change un peu la donne. Avec son casting cinq étoiles, Braquage à l'ancienne joue tant dans le sérieux que sur la comédie, et dans les deux cas c'est du très bon. Divertissement familial assuré.

dimanche 7 mai 2017

La semaine du gamer


Semaine hautement RPG avec des titres interminables que je traîne depuis plusieurs mois: Dragon Quest VII, World of Final Fantasy et Final Fantasy XIV. D'un autre côté, de la réflexion sur Sherlock Holmes Crimes & Punishments.

jeudi 4 mai 2017

Mon jeu du moment: Sherlock Holmes Crimes & Punishments


Grand amateur du détective créé par Sir Arthur Conan Doyle, et ce sous tous formats possibles, j'ai décidé de me lancer sur la série de jeux d'enquêtes du studio ukrainien Frogwares bien que fort méfiant des jeux à licence. Les bons retour sur les titres et plus précisément le dernier sorti - The Devil's Daughter - ainsi qu'une bonne offre commerciale m'ont donc mis dans les bottes du résident de Baker Street avec le précédent jeu paru en 2014: Sherlock Holmes Crimes & Punishments.


Au programme: six enquêtes (sans lien entre elles) et autant de mystères à élucider autour de scénarii bien ciselés, notre cher détective parcourant divers lieux afin de confondre les coupables. Le jeu donne la part belle à la recherche d'indices, aux dialogues avec les suspects, nous met quelques petits puzzles entre les doigts, et fait cogiter tout ceci dans une partie interactive fort bien pensée où chaque déduction peut en croiser d'autres et aboutir à une conclusion. Attention toutefois à ne pas trop se hâter car il est fort possible de se tromper dans sa réflexion et de choisir alors un mauvais coupable.


Accompagné de son fidèle docteur Watson, Holmes rencontre au fil de ses investigations d'autres noms connus de la série comme l'inspecteur Lestrade, son frère Mycroft ou encore sa logeuse madame Hudson. L'ambiance fin XIXe siècle est fidèlement retranscrite, les doublage anglais d'excellente facture et le titre pas trop désagréable à regarder même s'il accuse déjà un peu son âge. Les enquêtes ne sont quant à elles pas trop difficiles à résoudre bien que de bonne durée chacune, mais là encore attention à ne pas précipiter son jugement. De plus, un choix moral (condamner fermement ou plus souplement par ex.) vous est demandé en conclusion d'enquête.


Pour résumé, ma première incursion dans l'univers de Sherlock Holmes version jeu vidéo se solde par une belle et agréable surprise qui me donne déjà envie de connaître les titres du studio passés et à venir. Moins complexe qu'un Ace Attorney ou Ghost Trick, moins action qu'un L.A. Noire ou Murdered Soul Suspect; et pourtant si vous avez aimé ces derniers titres vous apprécierez sûrement celui-ci.

mardi 2 mai 2017

Cinéma: Les Gardiens de la Galaxie vol.2


L'équipe des super-héros spatiaux Marvel nous revient avec un second épisode aussi drôle que le premier, à l'action flamboyante et doté d'une histoire qui se suit sans ennui. Dans                   Les Gardiens de la Galaxie 2 le groupe est désormais uni et va devoir batailler pour sauver l'univers, et c'est tout ce qu'on attendait d'eux.