lundi 6 février 2017

Mon jeu du moment: Puppeteer


En ce moment, je me régale avec ce jeu de plateformes sorti en 2013 en exclusivité Playstation 3, proche de LittleBigPlanet tant dans son design que sur son gameplay - hormis le côté créatif absent - et divisé en 21 niveaux raisonnablement longs. Puppeteer, c'est un spectacle de marionnettes dont on est le héros, un p'tit gars nommé Kutaro qui doit sauver le monde du méchant Roi Ours de la Lune armé d'une paire de ciseaux.


Comme dans tous les jeux du genre - plateforme au gameplay 2D donc - nous voici embarqué sur un chemin semé d'embûches avec sauts à effectuer, ennemis à se défaire et secrets à trouver. Concrètement, Kutaro progresse aidé par ses ciseaux de bien des manières, ceux-ci lui servant tant à combattre qu'à voler dans les airs en découpant nuages, ballons ou autres drapeaux se présentant à lui. Au fur et à mesure de notre périple nous sont enseignées de nouvelles capacités (lancer des bombes ou pilonner par ex) au fil de niveaux riches en variétés, allant de la forêt au monde sous-marin en passant par ce bon vieux far west, et terminant chaque acte (subdivisé en trois "rideaux"; théâtre oblige) par un combat de boss à l'ancienne. Pas de quoi s'ennuyer donc.


L'une des particularités du jeu vient du fait que notre perso n'a pas de vraie tête mais utilise des objets en faisant office, tels un poulpe, un pistolet ou encore une banane. Pouvant en porter un maximum de trois sur lui, elles lui servent de vies et se perdent à chaque ennemi heurté ou saut raté; à zéro tête on recommence soit le dernier checkpoint (en fonction du nombre de pièces ramassées) soit au début du niveau. Ces têtes servent aussi à déverrouiller des niveaux bonus à condition d'avoir sur soi la bonne au bon moment (et là c'est plutôt au petit bonheur la chance).


En plus d'être beau et intéressant - le titre ravira les possesseurs de téléviseurs 3D - le jeu se veut aussi convivial avec la possibilité à un second joueur de prendre possession de la petite fée qui accompagne Kutaro (en solo on la dirige via le stick droit) servant à fouiller le décor à la recherche de pièces et interrupteurs, soit avec une seconde manette soit grâce à un PSMove, et ça c'est plutôt bien vu.

Original, doté d'une bonne durée de vie, agréable à jouer, non redondant, Puppeteer est une belle surprise découverte sur le tard mais que je vous enclin à tester à votre tour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire