jeudi 26 janvier 2017

Mon jeu du moment: The Amazing Spider-Man


Malgré son titre identique, ce jeu n'est pas l'adaptation du film de 2012 mais sa suite; ou plutôt une suite alternative, le second film l'étant officiellement. L'occasion - bien après sa sortie il est vrai - de reprendre en main l'homme-araignée après l'avoir dirigé dans les précédents titres du studio (Dimensions et Aux Frontières du Temps) ici dans un monde ouvert très inspiré par Batman Arkham City.

Cette histoire se déroule peu de temps après l'affrontement entre Spidey et le Lézard, et l'on y retrouve Gwen et Peter en visite dans les locaux d'Oscorp où l'on apprend que bon nombre d'expériences animales ont quelque peu merdouillé. La situation n'étant pas si "sous contrôle" que cela, une contamination a lieu en présence des tourtereaux et de nombreux spécimens infectés fuient en plein New-York. Alors que sa belle et le personnel du labo sont mis en quarantaine, Peter sous son costume de super-héros parvient à sortir et découvre une ville prise de panique, en proie à une contagion et attaquée par des monstres mutants. Sauver New-York et trouver un antidote à ce nouveau mal, voila la nouvelle mission de Spider-Man.


Une aventure en monde ouvert donc, avec une histoire principale à suivre et moults épreuves annexes présentes pour varier les plaisirs. C'est que entre sauver les innocents de braqueurs, faire des acrobaties pour la télévision, prendre des photos de journal, visiter les labos secrets d'Oscorp, transporter les malades à l'hôpital ou bien aider des flics pris en embuscade, notre ado préféré a vraiment de quoi s'occuper! Et encore, c'est sans compter sur la collecte des feuilles de comics disséminés partout en ville, nous permettant la lecture de volumes réels. Côté variété, c'est du tout bon, voyons maintenant le gameplay.


De ce point de vue, on repompe aussi beaucoup à Batou avec un système de combat quasi identique (même esquive ici "sens de l'araignée", même finish au ralenti, moins de gadgets par contre) ce qui est en soi un très bon point; même si un peu plus mou par rapport à son modèle. Spider-Man peut immobiliser ses ennemis avec sa toile, se balancer avec voire se propulser à grande vitesse, utiliser des éléments du décor dans ses combats, grimper aux murs et plafonds ou encore faire des attaques furtives (tiens, comme l'autre!). Les niveaux sont convenablement longs et les combats de boss demandent un doigt de réflexion.


Une bonne histoire et une excellente ambiance, une prise en main instinctive, des missions variées, un héros plaisant à jouer, une bonne durée de vie: The Amazing Spider-Man me satisfait pleinement même s'il accuse aujourd'hui un peu son petit âge (5 ans).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire