samedi 28 mai 2016

Mon jeu du moment: Yo-Kai Watch


J'en attendais pas mal de ce Level 5 longtemps oublié de l'occident, RPG à l'apparence enfantine très inspiré de Pokémon. Et je vous le dis tout de suite, je n'en suis point déçu tant il regorge de quêtes à effectuer tout au long d'une aventure fraîche, drôle, longue et bien réalisée.

Yo-Kai Watch, c'est donc l'histoire d'un écolier (garçon ou fille, le choix est donné) qui se découvre l'aptitude de voir les Yo-Kai, des esprits que l'on retrouve partout en ville. Accompagné de Whisper - le premier qu'il a rencontré - notre jeune héros va accomplir diverses quêtes aboutissant à la création de l'équipe ultime, nos adversaires pouvant se lier d'amitié avec nous à la fin des combats. Ce côté "attrapez-les tous" est fortement présent, mais le jeu sait aussi se démarquer de ses modèles Pokémon / Dragon Quest Monsters / Persona.


Bien que l'on suive une histoire en fil rouge (c'est même plutôt dans un style d'épisodes se succédant), on trouve dans le titre tout un tas de quêtes supplémentaires qui vont nous balader d'un bout à l'autre de la cité. Récupérer un objet, se lier à un Yo-Kai et l'emmener à un endroit précis, battre un certain nombre de monstres, pêcher, voila des exemples de ce que nos concitoyens de Granval vont nous demander sans relâche. Au fil de l'aventure, de nouveaux quartiers vont s'ouvrir, nos capacités de liens s'améliorer, les Yo-Kai monter en niveaux voire évoluer. On a toujours quelque chose à faire dans ce jeu, surtout que le cycle jour / nuit présent offre là aussi diverses possibilités. Pour parler combat, on choisit une équipe de six Yo-Kai dont trois réservistes, avec changement à tout moment durant la bataille. Les esprits combattent seuls, nous agissons ainsi pour déclencher les coups spéciaux, soigner les blessés et donc faire entrer / sortir de nouveaux combattants. Plutôt simples contres des adversaires communs, les combats sont bien plus corsés face aux boss qui demanderont de la stratégie en plus d'une équipe de niveau supérieur.


Le temps file à une vitesse sur ce jeu que chaque fois que j'arrête mes parties c'est parce que la batterie de ma 3DS passe au rouge. Addictif et totalement immersif, Yo-Kai Watch est vraiment le titre attendu au vu de son succès au Japon. Pour petits et grands, très, très bon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire