mardi 17 mai 2016

Mon jeu du moment: Valkyria Chronicles 3


La guerre c'est mal. Ouais, mais quand c'est Sega qui nous met aux commandes des armées de Gallia dans sa série de RPG tactique, c'est vachement grisant en fait. Et quand on découvre une nouvelle troupe, et que celle-ci se bat en parallèle des héros du premier opus de la saga, ben là c'est juste jubilatoire. Dire que le titre est resté officiellement bloqué au marché japonais, et que l'UMD acquis était juste pour la collec' ... grand merci donc à ces fans qui l'ont traduit en anglais, pour un plaisir intact.


Valkyria Chronicles 3 est donc - contrairement à son prédécesseur qui se déroulait quelques années après les événements du 1 - une aventure en marge du premier épisode. On retrouve donc l'ambiance sombre de ce dernier avec le gameplay portable multi-zones de sa suite. Nous sommes ici aux commandes d'une escouade non reconnue officiellement de l'armée de Gallia, appelée Nameless et composée d'individus pas très recommandables, à qui l'on confit les missions suicides.


Kurt, brillant élève de l'école des officiers, se retrouve puni sans savoir pourquoi et donc en charge de ces têtes brûlées dont la confiance en lui est au plus bas. C'est à force de victoires et de stratégies réussies qu'il va petit à petit gagner l'estime de son groupe, et s'engager avec eux dans des batailles que l'on dit perdues d'avance. Un groupe composé des unités habituelles: scouts, shocktroopers, snipers, lancers, engineers, armored-techs, et j'en passe. Etude des cartes, déploiement réfléchi, bonne utilisation des capacités de chacun selon l'environnement, évolution des classes et amélioration de l'équipement, bref tout le sel de la série est présent dans cet opus qui nous fait également croiser de vieilles connaissances. Du bonheur, je dis!


Comme d'hab', le jeu est long. Comme d'hab', mieux vaut réfléchir avant de foncer dans le tas. Comme d'hab, l'histoire de cette guerre se suit avec plaisir et contient des persos charismatiques. Comme d'hab', je ne vois pas le temps passer sur ma PSP.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire