lundi 30 mai 2016

Cinéma Café Society / Warcraft


Tranche de vie d'un jeune new-yorkais débarquant dans le Hollywood des années 30, Café Society joue sobrement le registre du triangle amoureux et le fait bien, dans un contexte pas foncièrement original mais riche en pointes d'humour en plus d'une émotion évidente. Un film plus que plaisant qui a ouvert le dernier festival de Cannes.

Sans connaître la licence dont il est tiré et me basant juste sur mes connaissances cinématographiques en termes d'heroïc-fantasy, Warcraft est un bien mauvais film du genre, au scénario creux et prévisible à des kilomètres, aux effets spéciaux tantôt réussis/tantôt très 80's, bourré d'action (pour combler le manque d'inspiration) et très vite ennuyeux. J'y suis allé confiant. J'aurais mieux fait de me méfier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire