samedi 12 mars 2016

Cinéma Divergente 3 / The Assassin


Avec tous ces films d'anticipation pour ados et leurs sectarisations (Hunger Games, Le Labyrinthe, Le Passeur...) je m'y perds grave et le début de ce Divergente 3 a été bien difficile à recadrer dans son contexte. Le film se regarde mais perd désormais toute originalité, énième combat de révoltés contre un pouvoir d'oppression. On se prend néanmoins au jeu et apprécie les scènes d'action de cet avant-dernier opus de la saga, banal mais bien réalisé.

Film d'action avec bien peu d'action ni dialogues, The Assassin propose au spectateur de jolis décors sur chant des cigales, et rien d'autre b... de m...! Primé à Cannes pour sa mise en scène, je lui décerne moi la palme de l'ennui. Me suis fait ch... comme un rat mort, et en plus j'ai rien capté au scénar. Fuyez, bande de fous!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire