vendredi 10 juillet 2015

Mon jeu du moment: The Legend of Zelda Skyward Sword


Il était une fois un elfe vêtu de vert parti combattre les forces du mal et délivrer une princesse en péril... le pitch classique des Zelda qui se retrouve bien évidemment dans son épisode Wii avec son lot de donjons à explorer, même si toutefois quelques divergences bienvenues viennent nous dépayser.


Skyward Sword, c'est l'histoire d'un nouveau Link ici élève dans une école de chevalerie dans un monde fait d'îles flottant au-dessus des nuages. Dans son village de Celesbourg, son amie Zelda (fille du maire, et pas princesse!) disparaît, emmenée sur terre par un vilain du nom de Ghirahim aux desseins forcément maléfiques. Désigné comme l'Elu par la Déesse, Link part à la recherche de sa belle dans des régions inexplorées des siens, riches en ennemis, énigmes et personnages à rencontrer; on peut d'ailleurs dire que d'un point de vue scénaristique, le jeu s'ouvre plus que ses prédécesseurs avec pas mal de quêtes annexes et un village central plutôt vivant, ainsi qu'une histoire moins linéaire qu'auparavant.


Du côté de la maniabilité, le Wii MotionPlus apporte de grandes libertés dans le maniement de l'épée du héros, mais sert également lors des déplacements à dos d'oiseau ou lors de phases de nage sous-marine. C'est très précis, et le combo avec le Nunchuk (déplacement à pied) fonctionne à merveille. Comme dans tous les opus de la saga, notre arsenal ira en s'agrandissant, mais il est également possible d'améliorer les capacités de notre équipement (boucliers plus résistants, lance-pierre en rafale, etc) en allant voir le forgeron; pour la santé, une boutique de potions a également de quoi satisfaire notre appétit avec plusieurs recettes aux aboutissants variables. Sans oublier la boutique de Terry, le commerçant récurrent de la série.


Pour résumer, avec son univers pour la première fois à consonnance aérienne, des donjons nombreux (sans oublier les zones pré-donjons) demandant toujours une bonne dose de jugeote, un gameplay aux petits oignons utilisant les fonctionnalités de son indispensable accessoire et une durée de vie énorme (vous vous rappelez la pub papier de A Link to the Past avec le squelette? ben là c'est pareil!) Ce Skyward Sword est une excellent pioche parmi les meilleurs titre de la série... et pas loin de devenir mon préféré parmi les opus 3D.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire