lundi 16 mars 2015

Cinéma The Voices / Horseman


Avec son héros sympathique quoique bien frappé du cylindre - un tueur en série aux amis imaginaires - The Voices multiplie les éclats de rire et démontre que l'humour noir peut encore briller à notre époque. Un divertissement saignant à point, riche en poilades et fichtrement bien réalisé.

Un monstre qui vient envahir les cauchemars d'une donzelle, ça me fait penser au premier abord à Freddy et ça m'intéresse... et je me suis bien fait avoir. Caméra embarquée qui donne la gerbe, histoire simple mais racontée de manière insipide, démon à tête de cheval grotesque, scènes de "à poil dans le bain" à gogo, rythme d'une lenteur accablante: Horsehead est le navet de l'année, sans le moindre intérêt, même pas drôle au dernier degré. Une pure merde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire