mercredi 18 mars 2015

Cinéma Lazarus Effect / Inherent Vice


Ca commence comme un film fantastique avec ses scientifiques qui créent un remède contre la mort et continue tel un bon survival en lieux clos, Lazarus Effect fait parfaitement le job dans le domaine du film d'horreur et nous montre ce qu'aurait donné Lucy si ce dernier avait suivi cette voie. Tension, frissons et interrogations pour un bon moment de sueurs froides.

Lent à démarrer - mais démarre-t-il alors? - et vraiment long, doté de trop nombreux personnages secondaires et de sous-intrigues se télescopant (en gros, on s'y perd... quand on résiste au sommeil), Inherent Vice ressemble à tous ces films adulés par les critiques pros mais qui m'ont profondément ennuyé. En gros, si vous avez trippé sur des "oeuvres" telles que Drive, ce film risque fort de vous satisfaire, dans le cas contraire vous saurez comment gagner 2h30 de votre vie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire