mardi 21 octobre 2014

Cinéma Equalizer / Le Labyrinthe


La justice a plusieurs visages, et celui d'Equalizer se veut vif, violent et caché dans l'ombre. Non seulement le film accroche par son scénario pourtant simple et ses acteurs en top forme, mais c'est la mise en scène des séquences d'action qui nous scotche à l'écran, un peu comme les Sherlock Holmes de Guy Ritchie. Adrénaline et émotion pour l'un des grands films de cette année.

A la base destiné pour un public plutôt ado, Le Labyrinthe fait toutefois un bel écart avec les autres productions du genre de par une réalisation bien plus mature - et violente - ainsi qu'un côté horrifique inattendu. On ne s'ennuie pas avec ces garçons pris au piège cherchant une issue à leur emprisonnement, sans oublier les confrontations morales des protagonistes bien fichues. C'est pas Disney, et c'est tant mieux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire