vendredi 12 septembre 2014

Test: Bioshock Infinite - Tombeau sous-marin


Après avoir vécu bien des péripéties dans la cité volante de Columbia, le tandem de Bioshock Infinite remet le couvert dans cette histoire additionnelle en deux parties faisant le lien entre Infinite et Bioshock 1, véritable cadeau scénaristique qui régalera les fans de la première heure.


Le jeu se déroule un an avant les événements du premier volet de la série, et on débute cette nouvelle aventure avec Booker DeWitt, le détective d'Infinite désormais installé à Rapture. Parti à la recherche d'une petite fille dans les bas-fonds de la ville sous-marine, c'est accompagné d'Elizabeth (dont il n'a aucun souvenir) qu'il va se faire un chemin dans un milieu hostile en chrosômes, pour un périple relativement musclé; la seconde partie de l'aventure changeant quant à elle sur bien des points avec le contrôle d'Elizabeth pour une visite des lieux orientée infiltration. Au total, c'est environ 8h de gameplay supplémentaire que nous donne ce retour dans la ville d'Andrew Ryan, avec à la clé d'importantes rencontres pour un fan service assuré, et deux twists qui vous laisseront sur le cul. Rien à dire, de l'excellent boulot de la part d'Irrational Games.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire