jeudi 25 septembre 2014

2010 - Mon année de joueur


Cette année-là, la France était la risée du monde suite à la grève de ses footeux lors du mondial sud-africain, un volcan islandais au nom imprononçable foutait le bordel dans les aéroports, Di Caprio nous bluffait dans l'île des dingos de Shutter Island; et pendant ce temps-là les jeux qui m'émerveillaient ressemblaient à ça:

10/ Bayonetta

Hideki Kamiya nous démontre encore tout son savoir-faire dans le jeu d'action, le papa de Devil May Cry nous gratifiant ici d'un soft à la fois fun, barré et punchy au possible.


9/ 3D Dot Game Heroes

Le meilleur d'un Zelda à l'ancienne additionné d'éléments provenant de l'univers de Dragon Quest, mélange improbable sous un aspect graphique pixels cubiques, et voila l'ovni de 2010 à destination des vieux briscards. Test.


8/ Assassin's Creed Brotherhood

Le jeu ne se cantonne qu'à une ville (Rome) mais développe le côté reconstruction de la cité vu dans le second opus tout en intégrant une quête de recrutement/envoie d'assassins ainsi qu'un mode multi réussi. Test.


7/ Valkyria Chronicles 2

La suite du hit PS3 se déroule désormais sur PSP mais ne perd en rien de ses qualités, avec ici des maps plus petites et rapides à jouer (un format portable intelligent) et un ton moins sérieux. Un RPG-tactique de référence. Test.


6/ Metal Gear Solid Peace Walker

Big Boss reprend du service sous la direction de maître Hideo sur PSP, qui lui ajoute un aspect multijoueurs. Un grand MGS avec son lot de boss pas simples à dézinguer. Test.


5/ Mass Effect 2

Le commandant Shepard parcourt l'univers à bord du Normandy en quête d'alliés pour défier les Moissonneurs dans une odyssée galactique riche en péripéties. Test.


4/ God of War III

Sublime visuellement, Kratos n'est jamais paru aussi puissant que dans ce troisième épisode salon de la série, les moments épiques se succédant jusqu'à un final éblouissant. Test.


3/ Red Dead Redemption

Le western à la sauce Rockstar, cela donne une aire de jeu gigantesque avec tout un tas de choses à y faire, quand on ne se contente pas de contempler le paysage à cheval. Avec de plus un héros inoubliable et une fin poignante. Test.


2/ Kingdom Hearts Birth by Sleep

Pour moi le meilleur opus de la saga, doté d'une durée de vie énorme (dans les 70h), de mondes vraiment nouveaux à visiter, de trois persos ayant chacun sa propre quête et d'une intrigue fort plaisante, préquelle aux aventures de Sora. La PSP sort ses limites. Test.


1/ Heavy Rain

Rarement je ne me suis senti aussi concerné par une histoire, je n'ai hurlé de rage après une première partie aboutissant sur un échec. Le jeu ne connaît pas le game over et laisse au joueur le choix de bien des actions quand il ne met pas sa dextérité à l'épreuve des QTE - là où nos 4 héros peuvent mourir. Un tueur d'enfant, un père à la recherche du sien, une enquête riche en rebondissements, une ambiance pesante, une compatibilité PSMove immersive: du très grand art de la part de Quantic Dream et la cassure nette de la barrière entre jeu vidéo et cinéma. Test.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire