lundi 14 juillet 2014

Passionnément Les Chevaliers d'Emeraude



Voici maintenant 2 ans que je me suis mis à lire cette série et je n'en démords pas après en avoir avalé les neuf premiers volumes; et ce n'est pas terminé. C'est que cette saga fantasy de la québécoise Anne Robillard paraissant en France depuis 2007 a pour elle tout ce qui me plaît dans le genre: de l'aventure, de l'héroïsme et de l'émotion, portés par des personnages attachants et des ennemis impitoyables, le tout se déroulant sur plusieurs décennies.

Les Chevaliers d'Emeraude raconte la guerre entre une armée d'humains possédant de forts pouvoirs magiques et les hommes-insectes qui veulent envahir le continent, dirigés par leur terrible chef Amecareth. Tout d'abord au nombre de sept adolescents, l'ordre des chevaliers ressuscité (car dissout 500 ans avant suite à la dernière victoire) ira croissant au fil des volumes, les personnages prenant de l'âge et des apprentis les accompagnant. Emmenés par leur chef Wellan et guidés par un Immortel, les chevaliers vont combattre en divers territoires un ennemi toujours plus coriace - avec ses sorciers et autres dragons - gagnant des batailles mais y perdant aussi des soldats (snif). La magie a aussi la part belle dans ce monde d'heroïc-fantasy où l'on rencontre aussi bien des elfes que des hommes-lézards, où les dieux commandent les humains; et où la romance s'installe par la multitude de couples qui s'y forment (et des enfants qui en découlent).

Si la lecture du premier tome m'avait à l'époque donné un étrange sentiment d'être coincé entre deux modèles (Le Seigneur des Anneaux et Star Wars), dès le suivant la série trouva sa propre voie et depuis ne s'en écarte pas pour mon plus grand plaisir. En tout ce sont 12 volumes de sortis pour Les Chevaliers d'Emeraude, mais sa suite Les Héritiers d'Enkidiev n'est elle pas encore achevée (7 volumes parus en France, 9 au Canada), sans compter la bande dessinée faisant office de préquelle (4 albums). Du tout bon à lire, et pas que pour les ados.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire