samedi 3 mai 2014

Mon jeu du moment: Hotline Miami


Nous n'allons pas faire parler la délicatesse aujourd'hui, le soft qui m'occupe actuellement ayant le potentiel de donner de bonnes crises cardiaques aux sauveurs de notre jeunesse comme le firent par le passé Jack Thompson et Familles de France. Mais ça je m'en fiche hein, car Hotline Miami est un jeu pour adultes affirmé où le sang coule à flot, mais possédant surtout un réel attrait qui a du mal à nous faire lâcher la console une fois lancé.


Passé le premier choc graphique - moche, mais c'est fait exprès - on comprend que le scénar tenant sur un timbre n'est qu'un prétexte à tout un lot d'escapades dans lesquelles votre personnage devra nettoyer divers bâtiments. Et là, pas de droit à l'erreur: le moindre coup reçu nous relançant au début du niveau; nous devons donc éliminer tous les ennemis d'un pallier avant de bénéficier d'un checkpoint à l'entrée du suivant. Au joueur de décider de la conduite à adopter (arme létale ou à feu), les détonations attirant forcément l'attention des bad guys à proximité, notre Léon pouvant également se servir des portes pour étourdir l'ennemi qui fait sa ronde de l'autre côté, ou attendre tranquillement avec sa batte de baseball au détour d'un couloir.


Chaque niveau réussi nous donne droit à un nouveau masque, ceux-ci nous conférant alors de multiples capacités telles une meilleure rapidité, une vision élargie ou encore le port d'un couteau en début de mission. Avec sa vue de dessus genre GTA Chinatown Wars (mais sans la conduite), le jeu montre d'emblée à quel public il se destine, mais sa relative difficulté (c'est du vrai Try and Retry) et sa maniabilité pas forcément simple demanderont d'abord au joueur de bien s'y accoutumer. Passé ces premières missions, c'est vraiment avec un grand plaisir que l'on aborde de nouveaux lieux, réfléchissant aux meilleurs moyens de dézinguer les gus présents en se faisant détecter au minimum. Défoulant et stratégique à la fois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire