lundi 18 février 2013

Cinéma Hôtel Transylvanie / Turf


Gros moment de poilade au rendez-vous des horreurs tenu par le comte Dracula avec Hôtel Transylvanie, le nouveau film d'animation des studios Sony (Les rebelles de la fôret, Les rois de la glisse, Tempête de boulettes géantes), empruntant pas mal - et en très bien - à un certain Monstres et Cie. Beau, fun et rythmé: que du bon!

Quatre potes de trente ans fous de paris hippiques - perdants bien sûr - et qui décident d'acheter un canasson - un boulet, évidemment - sur des recommandations bien malintentionnés: c'est Turf, une comédie qui a une santé de boeuf cheval. Les comédiens sont épatants, l'humour fait souvent mouche, l'ennui est aux abonnés absents, et le public en sort content.

1 commentaire:

  1. Sans être non plus inoubliable (les thèmes ressassés sont quand même revus au possible), Hotel Transylvania permet en effet de passer un agréable moment de cinéma, d'autant que l'animation et les clins d'oeils au panthéon du cinéma fantastique (le vampire en tête) sont aussi nombreux que réussis.

    RépondreSupprimer