jeudi 28 février 2013

Mon jeu du moment: Tales of Eternia


Ok je sais, le jeu n'est plus tout frais (2000 sur PS1 - hors Europe - 2006 sur PSP) mais c'est bien là l'un des titres que j'avais jusqu'à présent manqué sur la première portable de Sony, et que j'ai finalement acquis récemment. Après avoir terminé par le passé les épisodes Symphonia et Legendia de la série - et alors que Graces et The Abyss sont encore dans leurs boîtes - je me suis lancé dans le sauvetage du monde de Tales of Eternia.


La saga RPG de Namco fait partie de mes très bons souvenirs de gamer, et découvrir l'un de ses tous premiers opus est un véritable enchantement à la mode rétro: les décors sont en 2D (très jolis par ailleurs), les persos sont des sprites SD bien animés, l'ambiance générale du soft fleure bon les mangas d'aventure bourrés d'humour, l'histoire est agréable à suivre bien que convenue. Dans celle-ci, les deux mondes superposés de Inferia (celui des hommes) et Celestia (celui des ...) sont voués à se percuter, ce qui entraînerait inévitablement la destruction d'Eternia - nom donné au monde dans sa globalité. Un groupe de jeunes part alors en quête d'un moyen d'éviter cet apocalypse, et visitera au cours de son périple bien des lieux entrecoupés de combats.


Le système de combat est purement Tales of, avec une aire de jeu limitée à des déplacements sur une ligne, un perso que l'on dirige tandis que les autres suivent des ordres prédéfinis et l'absence de tour par tour. Plus action que stratégique donc, avec l'apport d'invocations que l'on récupérera au fil de l'aventure. Montée en niveaux, argent gagné à la fin des affrontements, achat d'équipements, déplacement sur la map avec un sentiment de liberté, tout le toutim d'un pur jeu de rôle japonais est présent dans le titre, les quêtes secondaires étant elles bien peu nombreuses. Si vous cherchez un RPG à l'ancienne, en voici un tout choisi dont le plaisir de jeu est réellement grand.



lundi 25 février 2013

La compile Kingdom Hearts HD officialisée en Europe



Grande nouvelle pour tous les fans des aventures de Sora dans les mondes Disney: Square Enix a annoncé ce jour que Kingdom Hearts HD 1.5 ReMIX débarquera sur le vieux continent à l'automne prochain en exclusivité sur Playstation 3. Pour rappel, cette compilation intégrera des conversions haute def des titres Playstation 2 Kingdom Hearts Final Mix (version allongée du jeu, non sortie du Japon) et KH Re: Chain of Memories (remake 3D du titre GBA, inédit en Europe), ainsi que de cinématiques toutes neuves nous contant l'histoire de KH 358/2 Days, originellement sorti sur DS. Le soft supportera bien évidemment les trophées, et verra la maniabilité du premier titre améliorée (bénéficiant des ajouts de KH2 en fait). Le premier Kingdom Hearts datant de 2002, voila de quoi attirer les joueurs d'alors qui en gardent un souvenir ému, et les plus jeunes qui auraient pris le train en route sans en connaître ses prémices. Je ne sais pas pour vous, mais j'ai fichtrement hâte de retourner sur les premiers pas de Sora et Riku - et Roxas - depuis l'île du destin jusqu'au manoir Oblivion. Vivement cette fin d'année!

dimanche 24 février 2013

La semaine du gamer


Petite semaine vidéoludique avec de très nombreuses heures passées sur l'excellent Sleeping Dogs, un début d'aventure plus qu'intéressant sur Tales of Eternia et du rétrogaming avec The Legend of Zelda Link's Awakening et Jet Set Radio.

samedi 23 février 2013

Cinéma Vive la France / Belle journée pour mourir


Retour gagnant pour Michael Youn derrière la caméra avec une comédie déjantée qui met à plat les subtilités régionales de notre beau pays tel que le fit Astérix dans son tout de Gaule; et où chacun en prend pour son grade. Vive la France, c'est un humour qui fait mouche à chaque fois - et peu en-dessous de la ceinture - avec un duo comique (Youn / Garcia) en pleine forme et de bonnes idées en pagaille. Pour vous marrer, c'est par là que ça se passe.

Avant, dans Die Hard, les scènes d'action étaient spectaculaires sans être grand-guignolesques. Avant, dans Die Hard, les vannes de McClane faisaient rire. Avant, dans Die Hard, on ne pensait pas à regarder sa montre. Avant, dans Die Hard, on avait quand même un semblant de scénario. Avant, on aimait Die Hard. Mais ça, c'était avant. Belle journée pour mourir... oui, mais d'ennui.

vendredi 22 février 2013

Mon jeu du moment: Sleeping Dogs


Bienvenue à Hong Kong, vaste terrain de jeu pour une aventure musclée au sein des Triades. Un flic infiltré, des missions en veux tu-en voila, des bagnoles, une grande liberté d'action et des quêtes optionnelles nombreuses: Sleeping Dogs a d'emblée de gros atouts pour m'intéresser.


On y joue donc un policier en mission d'infiltration longue durée dans la mafia locale, dont le but ultime est de se rapprocher du plus gros bonnet de la ville. Les missions "scénario" qui nous sont alors proposées se trouvent différenciées en deux types: les missions police (parce que c'est notre job avant tout) et mafia (pour assurer sa couverture). L'interface du titre et son déroulement sont totalement repris de GTA IV avec une ville à parcourir librement, l'utilisation du téléphone portable pour garder contact avec vos amis et lancer des quêtes annexes (sortie avec une nana, vol de voiture...), des commerces (amélioration temporaire de la force, achat vêtements et véhicules...), des mini-jeux (combats de coqs, karaoké, poker mah-jong...), détournement de convois de fonds ou autres courses automobiles. Côté action, même si les gunfights sont bien présents ici - avec une utilisation astucieuse du bullet-time - ce sont les combats de rue qui tiennent le haut de l'affiche et rapprochent de ce point de vue le titre de Square Enix d'un certain Yakuza.


Et les bastons sont vraiment bien orchestrées, avec une multitude de coups à disposition (à apprendre au fur et à mesure de votre progression), l'utilisation d'éléments du décor et l'importance du timing dans les contres. Notre héros est puissant et l'incarner dans ces affrontements est un vrai plaisir; à noter que certains adversaires peuvent aussi être en possession d'armes blanches. On notera l'évolution du perso par un système de montée en niveaux qui lui permettra d'allonger sa jauge de santé, apprendre de nouvelles attaques, améliorer sa visée, porter des tenues jusqu'alors impossible... bref un bon côté RPG qui me satisfait amplement. Enfin, l'histoire est loin d'être inintéressante avec des personnages auxquels on s'attache et une narration rondement menée.



Même si à mon sens il n'égale pas le génial GTA IV, Sleeping Dogs est un sacré bon jeu qui ne peut que plaire aux fans du genre grâce à son contenu pléthorique, sa technique au top et sa durée de vie formidable. Un hit!

jeudi 21 février 2013

Metal Gear Rising sort aujourd'hui!


Enfin, après de très nombreux mois d'attente, le Metal Gear nouvelle génération débarque enfin ce 21 février 2013 - en sortie presque mondiale - des mains expertes des p'tits génies de Platinum Games (Bayonetta, Infinite Space, Anarchy Reigns...). Avec son héros Raiden au sabre tranchant, cet opus orienté action de la saga se veut différent côté gameplay tout en gardant un univers connu des fans et une narration emblématique; et pour sa bande-annonce finale, c'est Hideo Kojima himself qui a mis la main à la pâte ce qui nous en jette forcément plein la vue.

Metal Gear Rising: Revengeance est dispo dès aujourd'hui sur Playstation 3 et Xbox 360.



mercredi 20 février 2013

Jouez un prof dans Teacher Story



Incarnez un instit', ça vous dit? Si tel est le cas, vous serez sûrement ravi d'apprendre qu'un titre prochainement disponible sur navigateur vous mettra dans les habits du plus beau métier du monde, avec des élèves à faire progresser dans de nombreuses matières et un bon lot de cancres. Ambiance 8 bits, gameplay orienté T-RPG, humour débridé et durée de vie qui paraît déjà énorme: Teacher Story a visiblement une place à se faire dans un genre qui n'a pas à ma connaissance de rival.

lundi 18 février 2013

Cinéma Hôtel Transylvanie / Turf


Gros moment de poilade au rendez-vous des horreurs tenu par le comte Dracula avec Hôtel Transylvanie, le nouveau film d'animation des studios Sony (Les rebelles de la fôret, Les rois de la glisse, Tempête de boulettes géantes), empruntant pas mal - et en très bien - à un certain Monstres et Cie. Beau, fun et rythmé: que du bon!

Quatre potes de trente ans fous de paris hippiques - perdants bien sûr - et qui décident d'acheter un canasson - un boulet, évidemment - sur des recommandations bien malintentionnés: c'est Turf, une comédie qui a une santé de boeuf cheval. Les comédiens sont épatants, l'humour fait souvent mouche, l'ennui est aux abonnés absents, et le public en sort content.

dimanche 17 février 2013

Super reportage Spirou par Arte/RTBF



J'affectionne particulièrement le personnage de Spirou et ses nombreuses aventures, et voila qu'il y a quelques semaines un reportage fort bien réalisé pour ses 75 ans fut diffusé sur les chaînes Arte et RTBF. Pour en savoir plus sur l'histoire du groom le plus connu de la planète, ses différents auteurs mais également son journal et les séries qui y ont été découvertes, et pour ceux qui comme moi l'avaient raté, voici une séance de rattrapage grâce à Youtube.



La semaine du gamer


Fin de partie pour GTA Vice City Stories, qui m'aura tenu en haleine un long moment sur PSP, et début d'un autre jeu du genre: Sleeping Dogs. La portable me voit commencer pour la première fois le classique Tales of Eternia, tandis que sur 3DS Professeur Layton et le Masque des Miracles a laissé sa place à The Legend of Zelda Link's Awakening DX, en provenance de l'eShop. Et enfin, de bonnes défoulades sur Anarchy Reigns.

jeudi 14 février 2013

Cinéma Gangster Squad / Flight


Dans une Amérique d'après-guerre où la pègre sévit à tous les coins de rues - nous sommes à Los Angelès - un groupe de policiers en mission officieuse part attaquer le haut commandement de ce grand banditisme. Avec son ambiance pesante et son action percutante, Gangster Squad nous livre une virée à l'époque des mafieux sans foi ni loi, impressionnante en tous points. L'adaptation sur grand écran de L.A. Noire, en somme.

Une séquence d'intro à couper le souffle - on vit pleinement le crash d'un avion - puis la descente aux enfers de son héros de pilote, lequel n'était pas relativement clean au moment de prendre les commandes: voila ce qui nous attend dans Flight, le nouveau film de l'excellent Robert Zemeckis. Entre suspense et réflexion (quel sera son sort?), nous passons en salle un très bon moment distillé par quelques rires bienvenus.

La Nuit Tomb Raider au Max Linder le 23 février prochain


La grande salle du 9e arrondissement parisien accueillera en effet une nocturne qui se présentera sous les thèmes de la survie et de l'aventure, en relation avec la sortie le 5 mars prochain de Tomb Raider sur Playstation 3, Xbox 360 et PC. De nombreuses animations y auront lieu, des bornes de démonstration du jeu seront en accès libre, et trois films cultes se verront projetés sur le grand écran: Rambo, Predator et La Momie. Distribution de goodies et petit déjeuner offert aux participants, qui peuvent dès à présent s'inscrire sur l'un de ces deux sites: FNAC et Allocine.

La Nuit Tomb Raider se déroulera le 23 février 2013 à 23h15 au cinéma Max Linder Panorama, 24 Bd Poissonnière, Paris IX, au tarif de 16€ l'entrée.

mercredi 13 février 2013

Mon jeu du moment: Anarchy Reigns


Envie d'un bon gros défouloir? De taper sur tout ce qui bouge sans vous prendre la tête avec un scénario tordu et des énigmes à résoudre? De retrouver l'ambiance des beat'em all d'antan où la seule chose qui comptait était de se frayer un chemin jusqu'au grand méchant du jeu? No problem, le titre qu'il vous faut et qui saura tant vous amuser en solo qu'à plusieurs a débarqué le mois dernier sur PS3 et 360, issu des p'tits génies de chez Platinum Games. Après Bayonetta, Madworld ou encore Vanquish, je vous présente Anarchy Reigns.


Le chaos. C'est clair que vu les patates qui se distillent tout au long de la partie, le titre n'est clairement pas usurpé et l'on sait d'emblée où l'on met les pieds. On y découvre donc un mode solo nommé Histoire (timbre poste, côté scénar) qui nous propose de vivre l'aventure sous deux angles différents en choisissant en début de partie deux persos au choix à contrôler, aux capacités et aptitudes forts divergentes - comme leurs profils d'ailleurs. Le jeu est divisé en chapitres, chacun se résumant à une zone de jeu assez confortable dans laquelle des missions principales et secondaires apparaissent au fil de notre progression. Pour faire simple: on bastonne du bad guy à foison, engrange des points de niveaux, quand on atteint un certain nombre de points une mission devient accessible, et on recommence ainsi jusqu'à la suivante; puis deuxième chapitre, nouveau terrain de jeu, etc etc. La prise en mains est super simple, tout étant mis au profit d'un plaisir de jeu immédiat. Notre héros possède des attaques normales/rapides, fortes/lentes, choppes, combos, utilisation d'éléments du décor, parade/esquive, jauge Carnage qui le rend ultra-violent et invincible un court moment. Des boss apparaissent également pour des combats là aussi très réussis. Assez facile en difficulté normale et d'une durée de vie en solo d'une dizaine d'heures (et c'est déjà pas mal), le soft s'offre une seconde jeunesse avec son multi.


De nombreux modes de jeu nous y sont proposés, avec des combats en chacun pour soi et d'autres par équipes (jusqu'à 16 joueurs dans la même arène), de la pure castagne ou des objectifs bien précis à remplir pour gagner. Les persos jouables en multijoueurs se débloquent au fil de notre avancée en solo - logique - et le plaisir d'affronter des adversaires humains est en soi vraiment jubilatoire. De plus, vendu 30€ neuf, le rapport qualité-prix-temps passé dessus est hautement satisfaisant. Merci à Platinum et Sega de nous redonner goût aux plaisirs simples de notre enfance!

mardi 12 février 2013

Pokémon: regardez-les tous, sur tablettes et smartphones



Fans de Pikachu et de tous ses potes, soyez heureux d'apprendre qu'une application a été lancé aujourd'hui sur plateformes iOS (et bientôt Android) afin de pouvoir visualisez les 15 saisons et quelques 700 épisodes de la série télé dérivée du célèbre jeu vidéo, les films, des bandes-annonces et autres fonctionnalités spéciales. Gratuite - des frais de données pouvant néanmoins s'appliquer- elle se nomme TV Pokémon et connaîtra une mise à jour hebdomadaire de sa vidéothèque. Pour la récupérer sur l'App Store, c'est ici.

Manga: Ace Attorney Investigations Tome 3


Benjamin Hunter, enquêteur affûté talonné par le toujours aussi candide inspecteur Tektiv, trouve dans ce troisième volume de ses aventures (critique ici des tomes 1 et 2) deux nouveaux meurtres à résoudre dans des histoires diablement bien étudiées. D'un côté, un chef d'entreprise qui semble s'être suicidé à la suite des mauvais résultats financiers de son groupe, de l'autre une star de cinéma assassinée dans un hôtel pourtant bien gardé, et dans les deux cas une mise en scène de belle envergure où l'esprit de déduction du procureur finira par triompher de ses adversaires. Un manga de haut niveau, intelligent mais n'en oubliant pas d'être drôle, complètement en phase avec le jeu vidéo d'origine. Vivement le quatrième et dernier tome de la série!

lundi 11 février 2013

J'ai bien dépensé en soldes "jeu" cet hiver


Et comment, car entre les démarques en magasins comme en ligne, le déstockage chez Game et des visites en boutiques d'occaz', j'ai déboursé quelques 160€ pour mon loisir favori. Alors, à ce prix là, je m'en suis sorti avec quoi?

Ma PS3 a clairement de quoi manger puisque cet hiver lui a ramené dans sa ludothèque Deus Ex Human Revolution, Spiderman Aux Frontières du Temps, Saint Seiya La Bataille du Sanctuaire, Anarchy Reigns, Tales of Graces f, Devil May Cry HD Collection et Sega Megadrive Ultimate Collection; ainsi que deux pistolets pour Move à 1€ le lot.


Ma vieille PS2 récupère dans sa collec' SoulCalibur II et III ainsi que Herdy Gerdy, alors que ma DS voit enfin débarquer la cartouche de Final Fantasy III. Sur 3DS, c'est Tales of the Abyss que j'ai rapidement acquis.

Aux côtés de tout cela se trouvent le bluray de Resident Evil Damnation et un joli T-shirt estampillé Uncharted 3.

Bon, et bien finalement je crois en avoir eu largement pour mon argent!

dimanche 10 février 2013

La semaine du gamer


Toutes mes machines ont été touchées, et je commence ce résumé hebdo avec ma 3DS qui me chauffe bien les neurones tout en m'approchant tranquillement de la fin de Professeur Layton et le Masque des Miracles. Sur PSVita, j'ai attaqué Jet Set Radio (13 ans après avoir retourné la version Dreamcast, et oui déjà) et sur PSP encore un peu de GTA Vice City Stories. Ma PS3 m'a quant à elle vu me défouler sur Anarchy Reigns et Saint Seiya La Bataille du Sanctuaire, et débuter une partie du non moins réfléchi Sleeping Dogs.

samedi 9 février 2013

Bluray: Resident Evil Damnation



Sorti en fin d'année dernière peu de temps avant le jeu Resident Evil 6 dont il se veut la préquelle - tout comme le manga Marhawa Desire - ce second film d'animation présente d'emblée une plastique bien plus réaliste que son prédécesseur (merci la motion capture, adieu les persos rigides) servant un scénario plus sombre et des séquences d'action rondement menées. On y découvre Léon, agent américain déployé dans un petit pays d'ex-URSS en proie à la guerre civile, dont la mission simple est de déterminer si des armes biologiques y sont utilisées; et bien évidemment il ne tarde pas à se rendre compte que c'est bien le cas. Pas de zombies dans ce film mais des infectés, et le retour de monstres habituels à la série (lickers, tyrans) tout comme la délicieuse Ada. Bien rythmé, beau sous tous les plans, à l'histoire plus que sympa et aux protagonistes attachants, ce Resident Evil Damnation est un film que les fans de la saga vidéoludique se doivent de visionner. J'aime beaucoup Degeneration, mais là on le surpasse en tous points.