lundi 21 janvier 2013

Test: The Unfinished Swan



Disponible exclusivement en version téléchargeable, The Unfinished Swan est un titre mêlant poésie et découverte sur Playstation 3, sorti en octobre 2012. Une oeuvre atypique et indépendante bien loin des jeux habituels, une ode à l'émerveillement qui m'a touché en plein coeur, usant parfaitement du PS Move même si le bon vieux pad peut servir aux non-adeptes du détecteur de mouvements.


C'est d'abord l'histoire d'un tableau, Le Cygne Inachevé, dans lequel un petit garçon pénètre étrangement. On joue alors le gamin à la poursuite de l'animal (en vue subjective) avec dans nos mimines un pistolet à peinture qui nous sera bien utile pour notre aventure. Tout blanc, les murs du premier chapitre du jeu se doivent d'être arrosés afin que l'on découvre le passage à suivre vers les zones suivantes. Les trois autres chapitres s'avèrent eux plus colorés et usent de mécanismes différents à base d'interrupteurs et plantes à faire pousser.


Lors de ce voyage irrationnel, on aura l'occasion de partir à la chasse aux ballons disséminés ici et là - servant alors de monnaie contre des améliorations pour notre équipement - tout comme le récit du Roi qui se cache également sur les murs; si vous voyez une lettre seule, tirez donc dessus! Le titre est relativement linéaire et assez court (entre 3 et 4 heures), mais nous propose une expérience rare et extrêmement plaisante. Un coup de coeur qui m'a autant fait tripper que Flower, et même plus que Journey.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire