jeudi 20 décembre 2012

Test: Limbo


L'un des jeux indés les plus appréciés de ces dernières années a enfin trouvé le chemin de ma console de salon, et c'est avec un vrai plaisir que j'ai pris en main ce petit garçon dans un monde dangereux en noir et blanc.

Faites chauffer les méninges, Limbo est arrivé.


Nous avons donc à faire ici à un jeu de plateformes 2D au maniement le plus basique, avec deux touches simplement à utiliser - comme dans LittleBigPlanet - qui sont saut et action. Notre petit personnage doit avancer toujours vers la droite de l'écran, et résoudre les multiples énigmes et pièges qui parsèment son parcours, dans un monde varié (forêt, ville, usine...) où notre adresse est mise à rude épreuve. Pas de séparation en niveaux, aucun chargement en cours de partie, on a alors bien du mal à se décider d'arrêter le jeu tant que le générique de fin n'est pas passé, tant que notre progression avance bon gré mal gré.



Graphiquement simple mais bien beau, intelligent dans l'appréhension des dangers, avec une difficulté progressive et des bruitages qui sonnent juste, Limbo est réellement l'excellent jeu qui était vanté ici et là. Un peu court certes - entre 2 et 3 heures - mais tellement bon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire