mardi 16 octobre 2012

Cinéma God Bless America / Les saveurs du palais


Critique acide mais ô combien vraie de la société de consommation (américaine) d'aujourd'hui, God Bless America est un pur chef d'oeuvre d'humour noir saignant à point où chacun en prend pour son grade. Complètement désopilant, assez barbare et amoral (quoi que), on a là LE film de l'année, celui qui arrive de nulle part et met tout le monde d'accord, malgré une distribution anémique (seulement 47 salles en France). Une tuerie - que dis-je: une boucherie!

Comédie gentillette mettant l'excellente Catherine Frot aux fourneaux de l'Elysée, Les saveurs du palais ravira les adeptes de mets raffinés tout comme les employés du 55 faubourg St Honoré. Un film qui donne faim - mais faim! - tout en nous montrant les coulisses du palais présidentiel et les guéguerres internes s'y déroulant. A point.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire