mardi 31 janvier 2012

Event Final Fantasy XIII-2 à quelques jours de sa sortie française



Gracieusement invité par Square Enix pour un après-midi à tripatouiller leur dernière création sur trois différents niveaux de la version XBox 360 du jeu - et après la tournée des développeurs passée par Paris en novembre dernier - j'ai donc retrouvé hier mes compères blogueurs dans une ambiance bon enfant où les débats sur la série (et en particulier son dernier opus) étaient de rigueur. Sur FF XIII, je me retrouve l'un des rares à avoir pleinement aimé l'aventure alors proposée; par contre, sa suite à la sortie imminente a su s'adjoindre l'approbation de tous. Plus de liberté, plus de quêtes, plus de variété: Final Fantasy XIII-2 améliore aux yeux des fans le concept de son prédécesseur tout en gardant un système de combat ultra-abouti et une beauté de tout instant (l'amélioration graphique est flagrante sur 360). Les aventures de Serah et Noël ont tout en elles pour rameuter les déçus d'il y a deux ans tout en enchantant les admirateurs d'alors dans un titre noté 40/40 par Famitsu qui fleure bon un grand Final Fantasy.


Plus d'infos sur le jeu dans le Square Enix Magazine



Final Fantasy XIII-2 sort ce vendredi 3 février sur XBox 360 et Playstation 3, et n'oubliez pas qu'une démo est disponible sur les deux supports si vous êtes encore indécis.

lundi 30 janvier 2012

Cinéma Sherlock Holmes 2 / J. Edgar


Dans la pure lignée du précédent épisode, Sherlock Holmes Jeu d'ombres nous émerveille à nouveau de par sa mise en scène exceptionnelle, ses acteurs talentueux et son intrigue captivante. Le duel à distance Holmes/Moriarty nous entraîne en divers lieux d'Europe sans temps mort et empli d'action, sans pour autant en oublier l'implacable capacité de déduction du détective. J'en attendais beaucoup, j'ai été servi abondamment... et j'en redemande!

La vie du patron du FBI telle qu'on ne l'a jamais vue, voilà ce qui nous est servi avec J. Edgar dont l'excellent Leonardo DiCaprio se fait l'interprète. Tant côté professionnel - avec la mise en place de procédures d'enquête alors révolutionnaires - que privé, le personnage nous est montré à deux périodes de sa vie dans un film à la fois intimiste, instructif et passionnant.

dimanche 29 janvier 2012

La semaine du gamer


Sur ma petite DS, j'ai achevé Okamiden et attaqué Dragon Quest 6 tandis que ma PSP se la joue dur à cuire avec GTA Liberty City Stories.

Sur PS3, j'ai terminé la flippante campagne du Marine dans Aliens Vs Predator et débuté celle de l'Alien où je me joue de la peur de mes proies. Un jeu qui me passionne totalement.

samedi 28 janvier 2012

Expo Lapins crétins, les photos


Depuis le 26 janvier et ce jusqu'au 25 février 2012, le sous-sol de la boutique Artoyz accueille une exposition gratuite centrée sur les lapinous cretinus d'Ubisoft. De nombreuses oeuvres y sont exposées - toutes plus fantasques les unes que les autres - réalisées par des artistes qui pour la plupart étaient présents lors du vernissage jeudi dernier, auquel j'étais convié et où l'ami Brassica m'a gentiment représenté, armé de son téléphone-photo. Voici quelques clichés de Eeers (c'est le nom de l'expo) où je vous invite à faire un saut si vous habitez la région parisienne.





Artoyz, 45 rue de l'arbre sec, 75001 Paris, Métro 1 Louvre-Rivoli

vendredi 27 janvier 2012

Test: Yoostar 2


Les jeux casuals, quand c'est bien foutu, on s'amuse avec. Ce genre de titres que l'on ne sort en fait qu'une fois tous les trente-six du mois, j'en possède quelques uns et je dois dire que j'apprécie de dépoussiérer à l'occasion d'un réveillon ou d'une soirée entre potes un petit Buzz!, Singstar, Eye Toy Play, Just Dance ou autre Dance Dance Revolution; des moments assez rares mais fichtrement planant en famille ou entre amis donc. Je me suis laissé tenter en ces soldes d'hiver par un jeu basé sur le thème du cinéma dans lequel on se retrouve propulsé acteur: Yoostar 2 in the movies.

Sur le papier, le concept est tout simplement génial: interpréter des scènes cultes de 80 films en prenant la place de l'acteur dans un décor incrusté en arrière-plan. Cool, hein! On note dans la liste (uniquement des films US) des gros hits tels Le flic de Beverly Hills, American Pie, Les Blues Brothers, Tonnerre sous les tropiques, Terminator ou encore Karaté Kid; mais c'est que ça sent très bon que je me dis ouvrant fébrilement le boîtier avant d'insérer le disque dans ma console. Caméra branchée, jeu lancé, première séquence activée... et là, c'est le drame!


Par quoi commencer? Les extraits proposés tout d'abord qui ne correspondent pas toujours (je dirais même rarement) à ceux que l'on attendait des-dits films, les moments choisis n'étant pas les plus mémorables. Ces scènes sont d'ailleurs très courtes, et techniquement très mal foutues, avec à l'écran un acteur qui joue sur différents plans et décors, alors que nous devant notre caméra gardons une même position - comme indiqué, totalement pas logique et cela se voit forcément. L'incrustation d'arrière-plan ensuite: je ne sais pas s'il faut être équipé d'un fond vert chez soi, mais moi à moins qu'il ne soit midi et que le soleil frappe fort dans mon appart, et bien l'image incrustée laisse apparaître mon divan dans la séquence jouée - bien loin des décors lisses publicitaires. Et ce n'est pas la lumière artificielle qui y change quoi que ce soit. Avec un ami passé me rendre visite, j'ai voulu tester le jeu en duo (de 1 à 4 est-il écrit) mais ne l'ai pas trouvé, alors qu'il m'était bien apparu dans le mode carrière (oui, oui, il y a un tel mode). Vous l'avez compris, l'interface est elle aussi bien peu pratique... Enfin, le soin apporté à la localisation du titre - tout est en français - laisse à désirer - euh, presque tout - avec les scènes de Kick-ass qui se retrouvent en v.o. (et merde, j'voulais le faire c'ui là). 


Peu ergonomique dans ses menus et sa gestion de la caméra (c'est ballot, là), Yoostar 2 propose en sus des extraits bien courts et fort mal choisis des films de son catalogue. Seul, on s'ennuie vite, à deux... euh faut trouver comment jouer à deux. Bref, je l'ai payé 4€, mais c'est toujours trop et évidemment je vous déconseille plus que fortement de vous laisser appâter par un projet ô combien alléchant mais tellement mal tenu.

jeudi 26 janvier 2012

Rayman Origins sur PC, c'est pour mars



Après les versions consoles de salon et en attendant celles sur portables, c'est la version PC de Rayman Origins qui vient d'être officiellement annoncée pour la date du 29 mars 2012. Le jeu de Michel Ancel et Ubisoft Montpellier jouable jusqu'à quatre sur le même écran aura droit à des sorties en boîte comme en dématérialisé, et les précommandes de cette dernière auprès de certains revendeurs donnera droit à un téléchargement offert de Rayman 2 The Great Escape.

Configuration minimum 
OS: Windows® XP SP3 / Windows Vista® SP2 / Windows® 7 SP1
Processor: Intel Pentium IV 3.00 Ghz or AMD Athlon64 3000+ @ 1.8 Ghz
Memory: 1 GB Windows XP / 1.5 GB Windows Vista – Windows 7
Graphics: 128 MB DirectX®9 / Radeon X600XT or GeForce 6800GT
DirectX®: DirectX 9.0c or higher
Sound: DirectX 9.0-compliant sound card
Configuration recommandée
OS: Windows® XP SP3 / Windows Vista® SP2 / Windows® 7 SP1
Processor: Intel Core2Duo E4400 @ 2.00 Ghz or AMD Athlon64X2 3800+ @ 2.00Ghz
Memory: 2 GB Windows XP / Vista / Windows 7
Graphics: 256 MB DirectX®9 / Radeon HD 2600XT or GeForce 8600GT
DirectX®: DirectX 9.0c or higher
Sound: DirectX 9.0-compliant sound card

Rayman Origins PC est déjà disponible aux précommandes à un tarif conseillé de 29.99€

Cinéma Et si on vivait tous ensemble? / Dans la tourmente


Voici une excellente comédie que Et si on vivait tous ensemble?, où les seniors et leurs préoccupations dont on ne se doute pas forcément apparaissent au grand jour. L'approche de la mort, la perte de mémoire, la maladie, les maisons de retraite mais aussi le sexe, le tout nous est livré avec énormément d'humour par nos vieux acteurs qui en encore à revendre. Incontestablement brillant.

Dans la tourmente, c'est le film de braquage à la française, où l'on s'attarde moins sur le casse en question mais bien plus sur ses conséquences et la profondeur de ses personnages. En ligne de mire, la délocalisation de nos usines à l'étranger et ses milliers d'employés sur le carreau avec l'angoisse d'un chômage de longue durée. Réaliste, parfaitement joué par le duo Cornillac/Attal, doté d'une action anti-hollywoodienne, voilà de quoi passer un bon moment en salle.

mercredi 25 janvier 2012

Mise à jour Playstation Store du 25/01/2012


Cette semaine, et à l'approche de la sortie de Final Fantasy XIII-2, Square Enix fait -50% sur sa série phare, ce qui fera sans nul doute bien des heureux (attention cependant à FF IV, moins cher en boîte PSP Essentials). A côté de cela, The Darkness 2 ainsi que le nouvel UFC s'offrent une démo, Assassin's Creed Revelations voit débouler de nouvelles maps multijoueurs et les étudiants de l'ENJMIN ont le bonheur de nous proposer leur Puddle.

Réduction permanente de prix 

Toki Tori (7.99€ > 4.99€)

Sélection d’offres spéciales

Dissidia: Final Fantasy (24.99€ > 11.99€)
Dissidia 012: Final Fantasy - Prologus (2.99€ > 1.49€)
Dissidia 012: Final Fantasy (34.99€ > 17.99€)
Final Fantasy (9.99€ > 4.99€)
Final Fantasy II (9.99€ > 4.99€)
Final Fantasy IV: Complete Collection (34.99€ > 17.99€)
Final Fantasy V (9.99€ > 4.99€)
Final Fantasy VI (9.99€ > 4.99€)
Final Fantasy VII (9.99€ > 4.99€)
Final Fantasy VIII (9.99€ > 4.99€)
Final Fantasy IX (9.99€ > 4.99€)
Final Fantasy Tactics: War of the Lions (9.99€ > 4.99€)

Jeux complets PS3

Duke Nukem Forever (19.99€)
Pinballistik + DLC Bundle (7.99€)
Puddle (9.99€)

Mini (PS3/PSP)

Mecho Wars (4.99€)

Démos PS3

The Darkness 2
UFC Undisputed 3
Section 8: Prejudice
Assassin’s Creed Revelations - DLC Pack du voyageur méditerranéen (2 jours)

Contenus additionnels PS3

Assassin’s Creed Revelations - Pack du voyageur méditerranéen (9.99€)
Disgaea 4 - Holt Village Map (0.99€), Mao (2.99€), Overlord Priere (2.99€)
Elevator Action Deluxe - Additional Character Arkanoid (gratuit)
Eye Pet and Friends - Divers (0.49€ > 2.99€)
The King of Fighters XIII - Unlock Colours (1.99€)
Little Big Planet 2 - Muppets Premium Level Kit (5.99€)
Magic: The Gathering - Beknighted Foil (0.99€), Beknighted Unlock (0.99€), Trinity Of Elements Foil (0.99€), Trinity Of Elements Unlock (0.99€)
Motorstorm Apocalypse - Year of the Dragon Livery (gratuit)
Warhammer 40000 Space Marine - Death Guard Champions Skin (1.99€), Iron Hands Veteran Skin (1.99€), Dreadnought Assault Mode (1.99€)
+ Rock Band 3, Rock Band Network

Avatars PS3 

Assassin’s Creed Revelations (0.49€)
Rayman Origins (0.49€)
Daytona USA (0.25€)
Max Payne 3 (0.25€)
The King of Fighters XIII (0.25€)
All Zombies Must Die! (0.29€)

Thème PS3

The last of us (gratuit)

Thèmes dynamiques PS3

Abstrait - Abstract Color Swirls (1.99€), Digital Blasphemy: Hidden Forces (2.49€), Beautiful Girl Thèmes 1 et 2 (1.99€ l'unité), Geometric orange background (1.99€), Grungy clock faces (1.99€)
Jeux - The last of us (1.99€), Oddworld: La fureur de l'Etranger HD (1.99€)
Nature - Amazing Earth: Starry Night (1.99€), Meditation at sunrise (1.99€), Oil donkeys at sunset (1.99€), National park river (1.99€), Sea waves and big rocks (1.99€)
Sci-Fi/Fantasy - Vampire Thème 5 (1.99€)
Sport - Diverses équipes sportives US (2.49€)

Bande originale

Medieval Moves (4.99€)

Vidéos

Access Episode 18
Grand Slam Tennis 2
The House of The Dead 3
Ion Assault HD

mardi 24 janvier 2012

Rétro: Resident Evil 2


Après un premier épisode qui laissa de belles sueurs froides dans le dos de joueurs pas habitués à ce genre d'aventure, Capcom remit le couvert deux ans plus tard avec une action se déroulant en ville et des zombies en plus grand nombre, Hideki Kamiya (futur Devil May Cry, Okami ou encore Bayonetta) succèdant à Shinji Mikami et nous offrant alors un jeu plus grand spectacle qui gardait néanmoins ce sentiment d'oppression propre aux débuts de la saga. Plus beau, nous mettant aux commandes de nouveaux héros dans une histoire très bien scénarisée, Resident Evil 2 est un classique sorti en 1998 dans lequel je vous invite à replonger.


Tout commence par une scène d'intro en images de synthèse magnifique à l'époque - et aujourd'hui tout à fait correcte - qui nous présente l'arrivée de deux nouveaux personnages dans la ville de Raccoon City deux mois après les événements du manoir. En fait, il s'agit de deux intros quelque peu divergentes en fonction du héros que l'on a choisi d'incarner en premier (la particularité du titre qui tient sur deux CD étant de jouer les deux histoires parallèles l'une après l'autre, et ce dans les deux sens) dans lesquelles ceux-ci, ignorant totalement le chaos qui y règne, l'apprennent à leurs dépends. Léon Kennedy est un jeune flic muté ici et arrivant d'un autre Etat, Claire Redfield est la soeur de Chris, héros du premier épisode dont elle est sans nouvelle et donc à la recherche, et les deux vont rapidement se serrer les coudes pour sortir vivants de cette ville en proie au terrible virus T; étant bien évidemment séparés le plus souvent lors de la partie. Les deux héros vivent alors une aventure commune (même progression, mêmes lieux) dotée d'éléments scénaristiques et de boss propres à chacun.


Visuellement, c'est toujours du précalculé mais bon dieu que la technique a évolué comparée à son prédécesseur. Les zombies sont relativement diversifiés (tête, morphologie, vêtements), les décors plus détaillés, les effets de flammes plus impressionnants. L'aire de jeu est elle aussi agrandie puisque nous visitons ici Raccoon City (quelques ruelles, la ville entière sera pour le 3), son commissariat, ses égouts et son laboratoire secret de taille bien plus conséquente. On y trouve des énigmes classiques du genre "trouver la clé qui ouvre telle porte". Les rencontres effectuées par nos héros et influant sur l'histoire sont elles aussi inoubliables: Ada qui accompagne longuement Léon avant de révéler son véritable but, Sherry la petite fille pourchassée par un monstre et que Claire prend sous son aile, Hunk le soldat d'Umbrella seul survivant d'un massacre, William Birkin le créateur du virus, Brian Irons le chef de la police et ses rêves de mairie évanouis, Ben Bertolucci le journaliste un peu trop près de l'actu... Clairement, le scénario du jeu est très élaboré - même si finalement pas vraiment innovant - et le suivre est pour le joueur un véritable plaisir. Aussi, au niveau des nouveautés, il faut signaler un bestiaire dans lequel les Hunters sont remplacés par les Lickers (sales bêtes!), deux boss increvables anticipant le futur Némésis, ou l'arrivée d'une visée automatique bien pratique (apparue réellement avec RE Director's cut, mais bon). Et une micro interaction avec des stores dans un couloir aussi - perso A active leur abaissement, perso B passe dans sa partie sans être attaqué - qui aurait mérité plus de possibilités. Pour plus de détails sur l'histoire (attention aux spoils), cliquez ici.


Conserver une ambiance survival-horror (munitions et sauvegardes limitées, sursauts récurrents) tout en assumant un côté spectaculaire, voila le pari réussi d'un titre qui possède en outre une histoire vraiment passionnante. Un titre culte qui sorti sur à peu prêt tous les supports possibles (et sur plusieurs générations): Playstation, PC, N64, Dreamcast, Gamecube; qui n'y a donc jamais joué?

lundi 23 janvier 2012

Test: InFamous Festival of Blood



Après l'avoir dirigé dans deux épisodes où il était confronté à des gens contaminés par un virus (InFamous) puis à des démons (InFamous 2), Cole McGrath revient dans un spin-off le mettant aux prises avec des vampires et face à une malédiction qui le concerne directement. Le super-héros électrique voit ici sa panoplie de coups et pouvoirs rapidement modifiée, cela suite à une morsure de la reine des suceurs de sang qui le trouva assez à son goût. Une nuit, pas plus, voila le temps imparti à notre héros pour vaincre Bloody Mary et redevenir humain, et pour ce faire il va pouvoir utiliser toutes les facultés de ses adversaires.


L'aventure se situe dans la zone sud de New Marais déjà visitée dans le second épisode, mais redécorée à l'occasion d'un festival horrifique avec moult scènes de concerts, feux d'artifices, ballons géants et passants déguisés, le tout de nuit. Une occasion trop belle pour les vampires de se mêler à la foule incognitos, avides de déjeuners à foison. Malheureusement pour eux, Cole ne peut se résoudre à les laisser faire et utilise ses nouveaux pouvoirs  afin de contrer les plans diaboliques de leur reine, incluant sa transformation en une nuée de chauve-souris pour voler ou la vision des vampires pour trouver des messages cachés. Une nouvelle jauge apparaît alors sur l'écran: la jauge de sang. Très utile - c'est elle qui lui permet de se transformer - elle se remplit de différentes façons: le pieu dans le coeur d'un ennemi à terre, la découverte d'un vase de sang (100 à collecter), ou bien sûr la morsure d'un honnête citoyen. A noter que contrairement aux précédents opus, ce Festival of Blood ne vous demande pas de choisir entre les bonnes et mauvaises actions, donc ne rechignez pas à mordiller tout ceux que vous croisez; c'est à la fois supra-jouissif et en plus on y gagne un trophée! Attention cependant, car des vampires se cachent parmi la foule et les prendre pour des canettes risque de se retourner contre vous (la nouvelle vision évite ce genre de désagrément). Cole garde néanmoins de ses anciens acquis la baston en mêlée avec son acu et le jet de boules de feu.


L'ambiance est formidable, la maniabilité au pad toujours au poil (moins avec le Move), l'histoire simple mais bien tenue, il y a pas mal d'objets à trouver pour le 100%; heureusement d'ailleurs car la durée de vie de ce jeu téléchargeable à petit prix n'excède pas les six heures. En même temps, pour 10€, le rapport qualité-prix est plus que correct, avec de plus le retour de l'éditeur de missions et donc la possibilité d'en créer et de jouer à celles de la communauté. Un excellent trip donc, qui m'a bien comblé.



dimanche 22 janvier 2012

La semaine du gamer


Cette semaine, j'étais en vacances à la maison, et les consoles ont furieusement chauffé, oh là oui!

PS3: 3D Dot Game Heroes (terminé), Infamous Festival of Blood (débuté et terminé),Yoostar 2 et TV Superstars (délires en solo)
PSP: Valkyria Chronicles 2 (terminé après 83h!), GTA Liberty City Stories (débuté)
DS: Okamiden (presque fini)
Wii: New Super Mario Bros. Wii (course aux pièces en multi local), Mario Kart Wii (multi, bien évidemment)
Smartphone: Bubble Pop (super addictif)

Quand on reste chez soi, on s'occupe, hein!

samedi 21 janvier 2012

Assassin's Creed, le roman


Voila ma petite lecture du moment, l'un des trois romans issus de la novélisation de la série à succès d'Ubisoft aux éditions Milady, dans laquelle nous interprétons des Assassins dans une quête de pouvoir face aux Templiers. J'ai commencé par le tome 3 "L'histoire secrète d'Altaïr", adaptation du jeu original, de sa suite directe Bloodlines et des quelques passages de Revelations où l'on joue le Maître Assassin, et ce pour deux raisons: 1/ c'est un cadeau que l'on me fit à mon anniversaire et 2/ les deux suivants content les actions d'Ezio se déroulant plus tard dans la saga. Et ce que je peux en dire, c'est que je retrouve parfaitement mes marques dans une histoire jouée il y a déjà quatre ans de cela, le plaisir de s'y remettre d'une manière différente étant immense en partie grâce à une belle plume de l'auteur. Pas ennuyeux pour un sou (pourtant, le jeu était assez répétitif, surtout comparé aux suivants), ce livre format poche est idéal pour ceux qui n'ont pas trop le temps de s'impliquer dans une si longue aventure virtuelle (lire dans le train en allant bosser par contre, c'est plus facile) mais ont tout de même envie de la connaître; et aux amateurs de romans bien écrits. Ici donc, nous suivons le Maître Assassin déchu dans sa rédemption, et ses visites de Jérusalem, Masyaf, Acre, Damas et Chypre dans lesquelles il se doit de trouver et tuer les cibles commanditées par son mentor, dans un but de pacifier la Terre Sainte. Une belle surprise littéraire donc, les adaptations de jeux vidéo n'étant pas toujours de francs succès.

vendredi 20 janvier 2012

Achat Bluray: Les rebelles de la forêt 3


Gros fan du premier épisode de la série sorti au cinéma en 2006, clairement déçu par sa suite arrivée direct en vidéo trois ans plus tard, j'ai tout de même décidé de laisser sa chance au troisième opus paru l'an dernier lui aussi directement en boutiques. Et j'ai bien fait de le prendre celui-ci, revenant à l'humour originel (c.à.dire pour tous publics, pas seulement les moins de 7 ans) qui y est diablement détonant. Oui, je me suis marré du début à la fin en compagnie de Boog, Elliot, leurs anciens et nouveaux amis, dans cette aventure fraîche relatant la déprime de l'ours qui se fait la malle et atterrit dans un cirque. A noter que le fameux duo n'est plus, l'histoire est plutôt centrée sur Boog, le reste des animaux agissant de concert afin de le sauver faire revenir dans la forêt. Et puis, le lama est impayable! Avec ce troisième film, la licence est repartie sur de biens bons rails.

Resident Evil 6, le trailer qui déchire!



ENFIN! Les zombies reviennent, et c'est avec joie que l'on incarnera dans ce nouveau chapitre les héros emblématiques Chris Redfield et Léon Kennedy; pour la première fois réunis dans un même jeu. L'ambiance oppressante à l'ancienne fait - tout comme dans Révélations - son grand retour, ce qui n'empêchera pas l'aventure d'être plus spectaculaire que jamais sur PS3, 360 et PC, le tout - euh, sauf PC - sortant pour noël (le 20/11/2012). C'est que j'ai vachement hâte, là!

Ghost Recon Online, dev diary


Le jeu de Ubisoft Singapour prévu sur PC et Wii U pour le courant de l'année se présente à nous via ce journal des développeurs.

jeudi 19 janvier 2012

I am alive ne se fait pas oublier


Survival-horror au développement quelque peu cahotique, le titre des studios Ubisoft Shanghai s'apprête à débarquer sur le XBox Live (le 7 mars) et le PSN (pas encore daté) et la nouvelle vidéo présentée ci-dessous a de quoi nous rassurer quant à la qualité du jeu. Y survivrons-nous?

mercredi 18 janvier 2012

Mise à jour Playstation Store du 18/01/2012


Cette semaine sur le Store, un classique du jeu de rôle PSOne débarque enfin en France (Arc the Lad), Sam Fisher déboule en dématérialisé avec Double Agent, tandis qu'Uncharted 3, Gran Turismo 5 ou encore Battlefield 3 continuent à nous proposer des add-on. La suite, ci-dessous:

Avantages PlayStation Plus

Starhawk Beta
Arc the Lad (gratuit jusqu’au 15 février 2012)
Crazy Taxi (75% de réduction)
Oddworld: La Fureur de l'Etranger (30% de réduction)

Réductions permanentes de prix

Call of Juarez: Bound in Blood (20.99€ > 19.99€)
Cubixx HD (7.99€ > 6.99€)
Driver San Francisco (59.99€ > 44.99€)
Hydrophobia Prophecy (7.99€ > 5.99€)
Vibes Mini (4.99€ > 2.99€)
Stellar Attack Mini (3.99€ > 2.99€)
Ace Armstrong Vs The Alien ScuMoags Mini (4.99€ > 2.99€)
Fighting Fantasy: Talisman Of Death Mini (3.99€ > 2.99€)

Jeux complets PS3

Splinter Cell Double Agent (19.99€)
Toki Tori (4.99€)

PSOne (PSP/PS3) 

Arc the Lad (version US, 4.99€)
Pandemonium 2 (4.99€)

Minis (PS3/PSP)

Stickman Rescue (2.99€)
P.O.W - Prisoners of War (2.49€)

Démo PS3

Kingdoms Of Amalur: Reckoning

Contenus additionnels PS3

Battlefield 3 - Pack Promo (2.99€), Pack Kit Specact + Plaques (2.99€)
Disney Universe - Divers costumes (0.99€)
Dynasty Warriors 7 Xtreme Legends - Costume Pack 3 (0.99€), Excel Stage Pack 2 (2.99€), New Weapon Pack 2 (0.99€) , Wallpapers 1, 2, 3 et 4 (2.99€ chacun), New Weapon Pack 4 (1.99€), Original Costume Pack 5 (4.99€)
EyePet - EyePet & Friends Science Kit (2.99€), Vehicules 2 (Gratuit)
Gran Turismo 5 - Car Pack 3 (5.99€), Speed Test Pack (3.99€)
Little Big Planet 2 - Costume Nouvel an chinois (Gratuit)
Mafia 2 - Additional Content Bundle (21.99€)
Saints Row The Third - Cheapyd Pack, Genkibowl Vii (5.49€)
Ultimate Marvel vs. Capcom 3 - Femme Fatale Pack (3.99€), New Age Of Heroes Pack (3.99€), Villain Pack (3.99€)
Uncharted 3 - Carte Flashback Pack 1 (7.99€)
Qui veut gagner des millions? - Quiz Football (2.99€)
Worms 2: Armageddon - Mayhem Pack (Gratuit)

Thèmes dynamiques PS3

Abstraits - Hypnotic Flower (1.99€), World at Night (1.99€)
Nature - Black Spider (1.99€), River and trees (1.99€), Sea waves beating rocks (1.99€), Nuit de neige (1.99€)
Lieux et Monuments - Tour Eiffel n°2 (1.99€), Grande Roue (1.99€)
Sci-Fi/Fantasy - Dragon Theme 3 (1.99€), Space Flight (1.99€)

Vidéos PS3

Access 017
Final Fantasy XIII
Rainbow 6 Patriots

Nouvelle vidéo pour Heroes of Ruin



L'Action-RPG de Square Enix destiné en exclusivité à la Nintendo 3DS et pouvant accueillir jusqu'à quatre joueurs simultanément nous présente un nouveau trailer bien vigoureux intitulé "Histoire et environnements", et l'envie de visiter ce monde seul ou accompagné se fait de plus en plus vivace ma foi. Toujours pas de date précise annoncée pour le titre cependant, so wait and see...

mardi 17 janvier 2012

2011, année de la PS3 (du moins en France)



Les chiffres sont tombés hier, et démontrent que la console de salon Made in Sony est toujours bien performante dans notre pays avec quelques 845.000 ventes en 2011 - première marche du podium devant la Wii et la XBox 360 - ce qui lui donne en un peu moins de cinq ans une base installée de 3,7 millions de machines sur le territoire. Côté software, on nous annonce que ce sont 8,7 millions de jeux qui ont été vendus aux consommateurs français. De plus, il est important de noter que ces ventes - consoles et jeux - sont en progression par rapport à 2010 dans un secteur qui a connu une baisse générale de 7%. A n'en pas douter, les grosses exclusivités maison - Uncharted 3, Killzone 3, InFamous 2, Little Big Planet 2, Resistance 3 - ont fortement contribué au succès de la Playstation 3 l'an passé et celles à venir en 2012 (The Last of Us, The Last Guardian...) ne devraient pas changer la donne. Bon jeu à tous!