lundi 31 décembre 2012

Mon jeu du moment: Silent Hill Downpour



La petite bourgade pas si tranquille que ça accueille dans son brouillard sa nouvelle victime, un prisonnier qui s'évade de son fourgon pénitentiaire après un accident musclé. Murphy Pendleton ose croire que la liberté l'attend de l'autre côté de la forêt, c'est malheureusement l'enfer qui s'y trouve. Bienvenue à Silent Hill.

L'aventure de Murphy commence non pas en ville mais à quelques kilomètres de celle-ci, et son but premier après être sorti indemne du fourgon est de trouver un chemin vers la localité la plus proche. On commence par traverser une forêt, des mines, on visite un restaurant et on prend un funiculaire avant de réellement mettre le pied dans la ville maudite; et ce sont déjà quelques heures qui se seront écoulées. Après ce début très linéaire, le jeu prend une orientation beaucoup plus ouverte avec l'apparition de quêtes optionnelles à Silent Hill, demandant au joueur de visiter nombre de maisons et d'y récupérer divers items qui seront utilisés bien plus tard. Au joueur de choisir donc de suivre la trame principale - s'échapper de Silent Hill tout en découvrant le lien entre notre perso et la ville - ou bien de vadrouiller et d'en découvrir ses nombreux secrets.


L'horreur est bien présente avec ses coins sombres à éclairer de notre lampe-torche (nouveauté aussi avec la lampe à ultra-violet), la radio qui grésille, des ennemis vivaces (combat ou fuite, sachant que nos armes de fortune se détériorent), une musique toujours aussi angoissante, un scénario réussi avec un personnage fort intéressant à jouer, le basculement dans le monde altéré, des séquences de fuite désespérées... même si on regrettera le manque de diversité des ennemis présents. L'ambiance du soft est fort réussie avec une envie de découverte toujours présente, des documents que l'on récupère ici et là, une histoire qui se dévoile avec toujours plus de complexité. Et puis il y a la pluie, élément nouveau de cet épisode qui y rajoute une couche de stress: quand il se met à pleuvoir, les monstres sont plus nombreux et agressifs dans les rues de Silent Hill, et il vaut mieux au joueur de trouver un endroit où s'abriter plutôt que de rester à s'attirer les attaques de ces derniers.


Compter au moins une quinzaine d'heures de ce Silent Hill Downpour pour en voir la fin - enfin, l'une des fins, conformément à la série - pour un jeu d'horreur qui fait honneur à ses prédécesseurs (il est clairement meilleur que Homecoming). Une nouvelle virée qui ne se refuse pas, en compagnie cette fois-ci d'un détenu en cavale qui n'est pas sorti de l'auberge!



dimanche 30 décembre 2012

La semaine du gamer


En cette périodes de fêtes qui m'a vu courir de toutes parts, j'ai tout de même réussi à trouver du temps pour jouer. J'ai ainsi pu terminer l'excellent Gravity Rush, continuer mon escapade tourmentée dans Silent Hill Downpour, vivre un voyage original avec Journey et casser des briques sur le mini BreakQuest.

samedi 29 décembre 2012

Mon bilan Jeux de l'année 2012


Comme chaque fin d'année, l'heure est désormais à la relecture de ces douze derniers mois de gamer avec passage en revue des titres de 2012 que j'ai joué - hits, coups de coeur et déceptions - mais également de ceux des années précédentes que je n'ai pu toucher que cette année. 2012 qui représente également pour moi l'investissement de deux nouvelles consoles - la Playstation Vita en février et la 3DS XL en juillet - que j'aurai bien tripatouillé. Des jeux que je récupère de plus en plus en démat', faute de sortie disque de ces derniers. Enfin, côté boîte, je me suis bien régalé quand même. Avec 37 jeux faits en 2012, l'heure du bilan, c'est parti.

Square Enix qui nous apporta la grande aventure avec Final Fantasy XIII-2 et Kingdom Hearts 3D puis de la zik sur Theatrhythm Final Fantasy, Sega des zombies dans son déjanté Yakuza Dead Souls, That Game Company un voyage étonnant grâce à Journey, Capcom qui compile ses Resident Evil Chronicles sur PS3 et s'offre un beau retour à l'ancienne avec Revelations, Atlus qui nous présente une blonde nommée Catherine, le retour de Paul Cuisset avec Amy, la Team Silent qui se lance dans l'aventure-action de Gravity Rush, Nathan Drake en forme dans Uncharted Golden Abyss sur PSVita, laquelle vit défiler les vaisseaux ultra-rapides de Wipeout 2048, les karts de ModNation Racers Road Trip, les mini jeux de Little Deviants et le plus cérébral Escape Plan, Konami qui ressort une compilation HD de ses deux volets PS2 de Zone of the Enders, nous pond deux épisodes radicalement différents de sa série d'horreur Silent Hill (Downpour et Book of Memories) ainsi que l'aventureux New Little King's Story, de la baston avec SoulCalibur V et du ballon rond sur Fifa 13... J'ai pas chômé.

Et moins que cela même, puisque mes jeux achetés précédemment mais seulement faits cette année complètent le tableau avec, en vrac: Batman Arkham City, Assassin's Creed Revelations, Shadows of the Damned, No More Heroes, GTA Vice City Stories, Enchanted Arms, Child of Eden, Aliens Vs Predator, RDR Undead Nightmare, Manhunt 2, LittleBigPlanet 2, Limbo, Dragon Quest VI, L.A. Noire, 3D Dot Game Heroes...


Bon, et maintenant, deux petits classements de mes préférés:

Jeux sortis en 2012

-1 Catherine: une histoire passionnante, des puzzles addictifs, un trip jamais vécu: ZE hit de cette année pour Bibi.

-2 Kingdom Hearts Dream Drop Distance: je me suis acheté une 3DS (XL) rien que pour lui, aussi excellent que l'opus PSP mais plus court.

-3 Escape Plan: la PSVita utilisée intelligemment, un design réussi, des énigmes à foison, une ambiance géniale.

-4 Final Fantasy XIII-2: j'avais adoré le premier épisode, cette suite bien différente m'a tout autant comblé avec son superbe duo et sa belle liberté.

-5 Yakuza Dead Souls: complètement déjanté, un opus qui fait suite au 4, en reprend de nombreuses idées mais y ajoute une action de fou-furieux. Un régal!


Jeux joués en 2012 mais sortis avant

-1 L.A. Noire: ces enquêtes dans l'Amérique de l'après-guerre m'ont investi à 100%

-2 Shadows of the Damned: le délire démoniaque de Suda 51 et Shinji Mikami, mélangeant action, gore et humour.

-3 Batman Arkham City: ville ouverte désormais, nouveaux ennemis, plus de quêtes. Vive la chauve-souris.

-4 GTA Vice City Stories: une montée dans la pègre, un business à faire prospérer, des persos hauts en couleurs, un pur GTA.

-5 3D Dot Game Heroes: LE Zelda de la PS3 est une vraie merveille à qui l'on pardonne ses diverses inspirations.


Mes déceptions de 2012

-1 Amy: j'attendais visiblement trop de ce jeu d'horreur qui boîte bien bas.

-2 Army Corps of Hell: que dire de cet effroyable nanar que nous servit SE pour la sortie de la Vita?

-3 Silent Hill Book of Memories: pas forcément un mauvais jeu, mais pas un Silent Hill

La bouse cosmique: Reality Fighters

Sinon, mon coup de coeur sera ma découverte de la série Zone of the Enders grâce à sa compile HD de toute beauté.

Voila, vous savez tout. 2012, pour moi, une bien belle année de gamer, dont plusieurs gros titres manquent encore à ma ludothèque (Sleeping Dogs, Assassin's Creed III, Resident Evil 6). Et déjà, vivement 2013 et mes plus belles attentes qui se nomment Tomb Raider, Bioshock Infinite, Remember Me, Ni no Kuni, Metal Gear Rising, DmC, The Last of Us, Beyond: Two Souls... et bien sûr GTA V!

dimanche 23 décembre 2012

La semaine du gamer


PS3: Silent Hill Downpour, Limbo, LittleBigPlanet 2
PSVita: Gravity Rush, Mutant Blobs Attack
PSP: GTA Vice City Stories

vendredi 21 décembre 2012

Cinéma De l'autre côté du périf / Mes héros


Une comédie policière made in France dans le style hyper-américanisé de L'arme fatale, c'est non seulement possible mais surtout extrêmement réussi avec De l'autre côté du périf, où le duo composé de Omar Sy et Laurent Lafitte ne recule devant aucun tabou pour faire marrer les spectateurs, tout en nous proposant une intrigue intéressante, des courses-poursuite, du gunfight et de la castagne. On reste scotché devant l'écran et en redemande forcément. Sacrée surprise de fin d'année à voir absolument!

On retrouve la recette du bon vieux classique Tatie Danielle dans Mes héros, où le couple de vieux grincheux Balasko/Jugnot n'arrête pas de se tirer la tronche tout en balançant bien des répliques grinçantes devant un fils (Cornillac) pris entre deux feux dans une histoire quelque peu humaniste. Un humour sous acide pour des parents comme il en existe tant et un public qui se bidonne, un soupçon d'émotion: un bon moment à passer en famille.

jeudi 20 décembre 2012

Test: Limbo


L'un des jeux indés les plus appréciés de ces dernières années a enfin trouvé le chemin de ma console de salon, et c'est avec un vrai plaisir que j'ai pris en main ce petit garçon dans un monde dangereux en noir et blanc.

Faites chauffer les méninges, Limbo est arrivé.


Nous avons donc à faire ici à un jeu de plateformes 2D au maniement le plus basique, avec deux touches simplement à utiliser - comme dans LittleBigPlanet - qui sont saut et action. Notre petit personnage doit avancer toujours vers la droite de l'écran, et résoudre les multiples énigmes et pièges qui parsèment son parcours, dans un monde varié (forêt, ville, usine...) où notre adresse est mise à rude épreuve. Pas de séparation en niveaux, aucun chargement en cours de partie, on a alors bien du mal à se décider d'arrêter le jeu tant que le générique de fin n'est pas passé, tant que notre progression avance bon gré mal gré.



Graphiquement simple mais bien beau, intelligent dans l'appréhension des dangers, avec une difficulté progressive et des bruitages qui sonnent juste, Limbo est réellement l'excellent jeu qui était vanté ici et là. Un peu court certes - entre 2 et 3 heures - mais tellement bon.

Jeux PC Square Enix à moitié prix, FFIV sur iOS et trailer de Lightning Returns


La boutique en ligne de Square Enix donne lieu en ces fêtes de fin d'année - et jusqu'au 2 janvier 2013 - à de jolies promos sur les jeux PC démat' de la firme, avec -50% de réduction sur le catalogue (à l'exception de Hitman Absolution et Final Fantasy XI). Nous y trouvons par exemple:

- Sleeping Dogs (22,45€)
- Final Fantasy VII (6,48€)
- Deus Ex Human Revolution (9,98€)
- Just Cause 2 (4,99€)
- Tomb Raider Underworld (4,99€)
- Hitman Codename 47 (2,99€)
- Kane and Lynch 2 (4,99€)...


Final Fantasy IV, titre mythique sorti sur de bien nombreux supports et tout autant de versions, revient aujourd'hui sur les appareils marqués d'une pomme dans son remake 3D de 2008. Si vous n'avez pas touché à cette excellente adaptation DS, vous pouvez vous octroyer une cession de rattrapage sur iPhone, iPod Touch et iPad pour 14,49€.


Par ailleurs, un premier trailer du troisième et dernier volet de la saga Final Fantasy XIII vient de nous être dévoilé; appréciez donc ce fameux Lighnting Returns:

mercredi 19 décembre 2012

Clone Wars, saison 4



La guerre des clones se prolonge avec une quatrième saison en 22 épisodes, toujours aussi bien fichue mais s'essoufflant tout de même quelque peu; on commence à manquer d'idées chez LucasFilm. Au menu des trois disques bluray - simple boîtier comme pour la saison 3, pas d'artbook malheureusement - nous découvrons une nouvelle tentative d'attentat envers Palpatine, un général Jedi qui n'hésite pas à sacrifier ses soldats clones, l'armée Gungan en action sur Mon Calamari, Assaj Ventress qui prend la voie des chasseurs de primes... et le retour plutôt inattendu du "découpé en deux" Dark Maul!!! La part belle est donnée à des épisodes établis en deux, trois, voir même quatre parties, ceux se contentant des 20mn de base y étant rares - bonne initiative je trouve de privilégier les histoires longues.

En espérant quant même que la future saison 5 sera vraiment la dernière se déroulant pendant cette période de l'histoire de Star Wars, car on tourne quand même bien en rond. Belle saison cependant.



Retour sur les saisons 2 et 3.

mardi 18 décembre 2012

Aeria Games + Gamepot = nouveau gros éditeur de jeux vidéo online



D'un côté, nous avons Aeria Games, spécialiste des jeux multijoueurs gratuits en ligne - A.V.A., Divina, Monster Paradise - fort de 45 millions de membres sur PC, tablettes ou smartphones (je les avais rencontré ici); de l'autre Gamepot, Top 4 des éditeurs japonais dont Wizardry est un titre fétiche du catalogue. Les deux sociétés fusionnent afin d'étendre leur couverture au niveau mondial et de devenir un leader global dans l'édition de jeux gratuits en ligne sur PC et mobiles (avec une grande majorité de MMORPG free-to-play). Bienvenue donc à cette nouvelle entité - plus de 600 employés à travers le monde - qui continuera à émerveiller nombre de joueurs tout en mettant à profit les connaissances et techniques des deux groupes originaux, et ce pour le meilleur du jeu.

lundi 17 décembre 2012

Cinéma: Le Hobbit Un Voyage Inattendu


L'un des films les plus attendus de l'année est enfin sorti, premier opus d'une trilogie qui marque le grand retour de Peter Jackson en Terre du Milieu. Le Hobbit: Un Voyage Inattendu - un seul livre à l'origine - m'a à la fois satisfait de par son ambiance unique, son ton plus léger, le jeu juste de ses acteurs et ses scènes d'action magistrales, mais également bien ennuyé car traînant vraiment trop en longueur (l'introduction est interminable, les combats bien fichus mais assez répétitifs). 2h45, c'est beaucoup, mais vraiment beaucoup trop long pour l'intrigue somme toute simplette qui nous est contée ici; ça sent comme même le commercial à plein nez de nous pondre trois films quand un seul aurait suffi. Bref, le film est bon, c'est clair, mais avec 1h de moins aurait sûrement été tout de même plus aisé à regarder (après les versions longues, le director's cut de chez cut?). Gros fan de la première trilogie, je suis au final un peu déçu de ce qui devait achever cette année ciné en beauté, mais attends toutefois l'an prochain afin de suivre la suite des aventures de l'ami Bilbon.

dimanche 16 décembre 2012

La semaine du gamer


Cette semaine, j'ai presque terminé l'excellente Zone of the Enders HD Collection - le boss de fin du 2 y est relativement retors. J'ai également bien profité des jeux offerts Playstation Plus avec Limbo et LittleBigPlanet 2 pour ma PS3, Gravity Rush, Mutant Blobs Attack et Big Sky Infinity quant à eux sur PSVita. Un peu de GTA Vice City Stories, et toujours du Fifa 13. Bref, une semaine chargée!

samedi 15 décembre 2012

Test: Zone of the Enders The 2nd Runner HD



Je ne connaissais pas la série - enfin, que de nom - mais la sortie récente de ZOE HD Collection m'a permis de parfaire ma culture vidéoludique en tapant un premier épisode super jouissif mais également bien court (et facile). Je me suis ensuite lancé dans sa suite datant de 2003, plus parfaite mais aussi bien plus difficile, dont voici mon test.


The 2nd Runner. Le titre du jeu ne signifie pas seulement qu'il s'agit là du deuxième épisode de la saga, mais met en exergue un nouveau héros. Un nouveau Runner (pilote de mécha) du nom de Dingo, plus vieux et mature que l'ado Léo que l'on dirigeait précédemment, mais également aux commandes de ce bon vieux Jehoty, super robot qui devait mettre fin à la guerre spatiale; mais en fait non. Une nouvelle quête l'attend désormais, à la progression quelque peu différente de ce à quoi nous étions habitués.


Le conflit a évolué, et désormais ce sont les habitants de la Terre qui sont en friction avec les humains vivant dans l'espace - les colons - en lieu et place de guerre des colonies. Dingo est un ancien combattant de Bahram (armée sécessionniste) reconverti mineur sur une planète de glace, mais la tuerie de ses compagnons et la découverte du Jehoty va le faire reprendre les armes et s'opposer à son ancien chef, défendre la Terre menacée d'anéantissement. De nombreuses séquences anime ponctuent l'aventure de ce ZOE 2 à la plastique parfaite - un portage HD magnifique - ainsi que des séquences codec donnant au joueur une meilleure immersion dans l'intrigue.


Le jeu est cette fois-ci totalement linéaire, quand le premier volet nous offrait une carte de la colonie et ses diverses zones de jeu à rejoindre. On enchaîne désormais les missions - plus variées - sans le moindre temps mort, poussé que l'on est dans de nombreuses batailles absolument dantesques. Le contrôle de notre mécha est encore plus souple et rapide, ses armes secondaires plus nombreuses, ses missions plus périlleuses avec un train à détruire en temps limité ou une armée à conduire à destination, quand il ne s'agit pas de boss bien plus coriaces que par le passé. Visuellement, c'est donc super beau - dur à croire que ce n'est que du 128 bits - la mise en scène est très efficace et les bastons sont à la fois violentes et virulentes. Côté durée de vie, même si 6h sont annoncées, la difficulté générale du soft (je l'ai joué en normal, comme le 1) m'a donné bien des game over et c'est donc avec le double de temps que j'ai pu non sans mal l'achever. 


Suite en plus mieux d'un premier épisode déjà fort riche et passionnant, Zone of the Enders The 2nd Runner HD se dote en plus d'un rendu visuel superbe. Vraiment, cette compilation est une vraie pépite que je conseille à tous les nouveaux venus de prendre en main, ainsi qu'à tous ses fans de la première heure. Bref, même si les robots c'est pas trop votre fort (comme moi), on l'oublie et prend un pied d'enfer à en contrôler un. J'adore!

vendredi 14 décembre 2012

Les fêtes de fin d'année se déroulent aussi dans les MMORPG


On prépare les festivités de noël et du nouvel an dans notre bonne vie bien réelle, mais les meuporgs ne sont pas en reste lorsqu'il s'agit de proposer du contenu éphémère à l'image de ces trois titres.

- Guild Wars 2: c'est aujourd'hui que débute l'événement Hivernel, avec un nouveau scénario, des mini-jeux uniques et cadeaux à gagner. Rappelons également que le titre de NC Soft se joue sans abonnement.


- Florensia: nouvelle déco, nouvelle zik, bonus d'expérience supplémentaire et des chapeaux en cadeaux (améliorant les stats) pour célébrer les fêtes de fin d'année dans ce free-to-play qui vous envoie sur les océans.


- Gunblade Saga: robe de noël ici aussi avec un nouveau patch qui fourni au jeu de la neige et un énorme sapin ainsi que tout un tas de nouvelles quêtes et objets à récupérer. Et n'oubliez pas que le soft est lui aussi entièrement free-to-play.

jeudi 13 décembre 2012

Square Enix sort Theatrhythm sur iOS et annonce Hitman Trilogy HD pour PS360


Le jeu anniversaire des 25 ans de la série Final Fantasy déjà sorti sur Nintendo 3DS l'été dernier (mon test ici) arrive désormais sur plateformes iOS dans une version free to play adapté au format nomade. Vous disposez ici gratuitement de deux bandes originales ainsi que treize personnages, les autres musiques et persos étant disponibles à l'achat (0,89€ et 1,79€ respectivement). On y trouve un nouveau mode de jeu nommé Quest Medley - défis selon votre collection - ainsi qu'une création/partage des morceaux. Voila une deuxième vie pour Theatrhythm Final Fantasy, titre musical enchanteur qui ravira les nombreux possesseurs de iPhone/iPad/iPod Touch fans de la saga et de titres musicaux.


Autre news de l'éditeur japonais: l'arrivée au 1er février 2013 en Europe d'une Hitman HD Trilogy pour Playstation 3 et Xbox 360, laquelle regroupera plus précisément Hitman 2, Contracts et Blood Money, trois épisodes sortis sur les consoles 128 bits des deux constructeurs. Dommage cependant que l'épisode fondateur de la série (exclusif au PC) ne figure pas dans cette compilation... Si vous venez de découvrir l'agent 47 avec Hitman Absolution ou êtes fans de la première heure du Silent Assassin, cette annonce devrait faire son petit effet je pense.

mercredi 12 décembre 2012

GTA San Andreas enfin sur le PSN



Les joueurs Playstation 3 auront bien attendu en comparaison de leurs homologues 360, mais le hit de Rockstar North a finalement débarqué ce jour dans le rayon Classiques PS2 du Playstation Store et peut permettre enfin à ceux qui étaient trop jeunes lors de sa sortie initiale de s'y atteler en compagnie de l'ami CJ. Par contre, nous n'avons malheureusement pas le droit à un relissage en haute définition pour un tarif de 14,99€ qui l'aurait je pense assez bien mérité. Et pour nous inviter à (re)prendre la route de Los Santos et sa région, voici la vidéo d'introduction au jeu d'une durée d'une vingtaine de minutes.



D'autre part, et à l'occasion de la sortie récente de Vice City sur smartphones et tablettes, toute une gamme de produits dérivés à l'effigie de cet autre jeu culte a été créée tels des T-shits, ballon de plage ou même Rubik's Cube. Voici le lien pour vos emplettes.

mardi 11 décembre 2012

Et hop, une vidéo pour Tomb Raider


Le Tomb Raider nouvelle formule qui arrivera en mars prochain s'est présenté lors des VGA samedi dernier avec une vidéo mettant notre bonne vieille jeune Lara en bien mauvaise posture, d'où son titre de Survivor. On peut y déceler ici et là les inspirations de Crystal Dynamics pour relancer la franchise (Uncharted, Resident Evil 4 et Splinter Cell en tête) augurant clairement du meilleur pour ces nouvelles aventures qui auront su se faire désirer, le dernier épisode sorti - l'excellent Underworld - datant déjà de...2008! Et, soit dit en passant, le trailer claque méchamment!

lundi 10 décembre 2012

Nouveau trailer pour Castlevania Lords of Shadow 2


C'est à l'occasion des Video Games Awards le week-end dernier que Dracula s'est montré au grand jour - ou plutôt nuit - dans la suite de l'un des jeux surprises de 2010, le très bien accueilli tant par le public que les critiques Castlevania Lords of Shadow, venu alors concurrencer avec brio Kratos et sa série God of War. Les Espagnols de MercurySteam, déjà à l'origine du précédent opus, se sont attelés à la tâche de cette suite directe désormais assez attendue, et qui sortira en 2013 sur Playstation 3, Xbox 360 et PC.

Mon jeu du moment: Gravity Rush


La gravité. La pomme qui tombe de l'arbre, tout ça. Et des personnes qui possèdent l'étrange pouvoir de faire fi de cette implacable logique terrestre, que l'on appelle les Gravitéens. Un pouvoir qui effraie les gens normaux, les humains sans don. Et une héroïne amnésique, accompagnée d'un chat, qui décide d'utiliser cette force pour aider la communauté d'Hekseville dans ses tracas quotidiens, puis tant qu'à faire pour sauver le monde. Bienvenue dans l'univers désorienté de Gravity Rush.


Le titre prend la forme d'un jeu d'action bac à sable dans la lignée d'un Assassin's Creed ou autre inFamous, dont une petite partie de la ville est accessible au départ avant de s'agrandir au fur et à mesure de notre progression. Notre but est d'ailleurs de réunir les divers parcelles de Hekseville et ses habitants, tout en combattant de nombreux monstres venus nous barrer le chemin et dont le point culminant se trouve dans un affrontement avec un boss bien plus imposant. Kat voit ses compétences évoluer à la manière d'un RPG, avec des gemmes à récolter partout en ville puis à utiliser pour améliorer la force de ses attaques, sa santé, ses pouvoirs magiques, etc. Des pouvoirs qui sont donc de défier la gravité et ce de deux manières: la marche (sur les murs et plafonds) et l'envol. Chaque recoin vous est alors accessible, mais restez tout de même vigilant quant à votre jauge de gravité qui n'est cependant pas infinie, sinon c'est le plongeon; elle se recharge ensuite rapidement dès que vous touchez le sol.


Côté gameplay, la PSVita est rudement bien utilisée avec particulièrement sa gyroscopie et son écran tactile, sans compter la très bonne ergonomie générale de la machine. Seul regret: on ne peut pas locker les ennemis ce qui est un peu fastidieux au début de l'aventure (mais on s'y fait vite). Le scénario et sa mise en scène des cinématiques sous forme de bande dessinée est très agréable à suivre, la technique globale du titre est des plus abouties sur la console et sa bande-son est une merveille pour notre ouïe. Côté durée de vie, une bonne 12-15h est à prévoir, sans oublier que des défis chronométrés parsemés ici et là sont présents pour vous occuper - et vous permettre de récupérer plus de gemmes, donc d'améliorer vos capacités.



Sans problème, le titre de la Team Siren se pose parmi les meilleures expériences à vivre en exclusivité sur Vita (aux côtés de Uncharted, Escape Plan, Assassin's Creed et Wipeout), et se doit de figurer dans la ludothèque de ses possesseurs. Du très bon, qui plus est actuellement offert aux abonnés Playstation Plus.