mercredi 17 novembre 2010

Rétro: Jazz JackRabbit



Un lapin vert avec un gun chassant des tortues dans un jeu de plate-formes en vue de sauver sa princesse kidnappée, voila ce à quoi nous avions affaire lorsque nous lancions le soft pour la première fois. Sorti sur PC en 1994, Jazz JackRabbit était un sacré concurrent à Sonic tant les séquences de vitesse nous en mettaient plein les yeux, la différence principale entre le lapin et le hérisson étant bien évidemment l'utilisation d'armes pour se débarrasser des ennemis. C'est la rage qui habitait notre héros, décidé à sauver sa belle et présentant la tête d'un gars énervé, parcourant des niveaux bien chaudards pour y parvenir. Quant aux animations, elle sont superbement détaillées quelle que soit la situation.


La Fontaine a dû se retourner dans sa tombe en voyant ce que l'équipe débutante d'Epic Games avait fait de sa gentille fable, en balançant "Le lièvre et la tortue" dans ce monde futuriste parsemé de rayons lasers, parodiant allègrement les grands du genre et satisfaisant ces ados que nous étions et qui trouvaient Mario un peu mou et Sonic trop flashy; Jazz le rebelle nous permettait un défouloir agrémenté de sauts millimétrés dans une ambiance assez mature que l'on ne retrouvait pas ailleurs, parcourant des décors suffisamment variés et parsemés de pièges qui mettaient à mal nos réflexes. Le studio de développement, lui, créera plus tard des jeux à peine connus du nom de Unreal et Gears of War.


Une suite voit le jour en 1998 (sur PC et Mac), puis une version Game Boy Advance en 2003 - par un studio tiers cette fois-ci. Depuis lors, l'ami Jazz est porté disparu, et il serait bon de le retrouver sur nos consoles via les plate-formes de téléchargement comme l'a su faire si brillamment la mascotte de Sega le mois dernier. Un Jazz 3? Je suis preneur!

1 commentaire:

  1. Je veux que un Jazz Jackrabbit 3 !
    J'ai connu ce jeu lorsque j'avais 5 ans et environ à 8 ans (je suis né en 1992 et j'ai actuellement 19 ans) mon oncle m'avait présenté la suite. J'ai oublier ce jeu pendant un long moment, puis vers mes 13 ans j'ai commencer à me demander: C'était quoi ce jeu sublimement coloré avec des musiques comme on en avaient jamais faites, avec un lapin vert et une lapine quasi-sexy ? J'ai reposé cette question à mon oncle et il m'as dit. C'était Jazz jackrabbit 1 ! Voilà ! Alors j'ai été le recherché, ainsi que ses musiques en version abandonware, puis par la suite j'ai voulu aller rechercher les originales sur le site vgmusic. Et j'ai pas du tout été déçu du résultat, ce sont les meilleures musiques de jeu de plateforme jamais inventé (félicitation à Robert A Allen ainsi qu'à Alexander Brandon pour les réadaptation musicales du second volet !) et le mieux de tout, c'est que le jeu lui même est quasi parfait est quasi imbattable dans le genre. Depuis j'y ai rejouer en le téléchargeant sur the lost treasures en version automatique, le 2 pareil, j'ai testé la démo du 3 qui était très attendu pas ses fans mais qui malheureusement n'as jamais vu le jour et qui à été laisser à l'abandon voir pour toujours !!! C'est une folie de laisser une oeuvre pareil aux oubliettes !!!
    Il faut qu'un groupe de développeurs se bouge le cul fissa pour donner une suite cohérente à ce jeu et toute en 3D si possible ! Je veux qu'il revienne car actuellement les jeux vidéos c'est que de la merde, mais alors niveau jeu de plateforme c'est encore pire. Il faut que Jazz revienne pour mettre tout le monde à l'amende !
    J'encourage tout les professionnels en créations de jeu vidéo à reprendre cette oeuvre ainsi que ses thèmes musicaux incomparables (sans ses thèmes aussi unique, ce ne sera plus jamais Jazz Jackrabbit). Ainsi que ses personnages tout aussi attachant voir même j'oserais dire bandant si l'on n'oublie en rien la soeur de Jazz, Lori !

    RépondreSupprimer