mardi 30 novembre 2010

Blu-ray Avatar version longue



LE film de l'année 2009 nous reviens encore plus fort que jamais, avec après sa sortie cinéma en décembre dernier, sa première arrivée en vidéo, sa ressortie ciné cet été allongée de huit minutes supplémentaires; nous avons désormais droit à l'édition collector comprenant trois disques archi-blindés de contenu en tout genre. Sachant que cette version était prévue, j'ai fait l'impasse sur la précédente et me trouve ultra-satisfait de cet achat qui ne m'a pas coûté plus de 20€! Un très grand film dans un coffret soigné à mort dont voici le contenu.


Ma première surprise est de trouver trois versions du film sur le premier disque: cinéma d'origine, cinéma spéciale (+ 8 mn), version longue inédite (+ 16 mn). Cela va sans dire que c'est cette dernière que j'ai tranquillement maté depuis mon canapé, et le plus impressionnant est que j'ai à peine vu passer les 2h58 mn que dure le film tant le rythme est bien géré par Cameron. Si vous avez du mal à repérer les séquences nouvelles, une option vous permet de ne voir que celles-ci et j'en salue l'initiative du studio. Vous l'avez compris, le premier BR n'est dédié qu'au film, et en met plein les mirettes. C'est simple, j'ai rarement vu plus beau sur ma télé HD.


Les deux autres disques se partagent les bonus, soit huit heures de suppléments pour la plupart exclusifs. On y trouve 45 mn de scènes coupées (!!!), un making of d'une heure et demi, des artworks, interviews, déconstruction des scènes et autres coulisses et secrets de production. Pour tout connaître sur l'histoire se déroulant à Pandora, c'est ici que ça se passe. Il faut savoir néanmoins qu'une autre sortie Blu-ray interviendra en 2011, avec les versions 3D du film pour les heureux possesseurs de téléviseurs adéquats.

Voici le synopsis de Avatar, pour les retardataires: dans le futur, les humains ont conquis l'espace et bien des planètes. L'une d'elles, Pandora, possède des richesses convoitées par des entrepreneurs; mais le peuple local, les Na'vis, ne compte pas se laisser envahir et dépouiller. Ainsi, des scientifiques ont créé des corps ressemblant aux autochtones, et utilisent une technologie de transfert d'esprit dans ces corps sans âme: les avatars. Leur mission: étudier les Na'vis et comprendre leur culture. Il sont rejoints par un militaire qui a pour ordre de leur faire évacuer la zone, sous peine d'une intervention armée. La suite, c'est à vous de la découvrir!


Le film de James Cameron a mis tout le monde d'accord: d'une beauté sans faille (une HD qui bute), mêlant habilement action et émotion, au scénario immersif sans jamais nous ennuyer - même pendant 2h58 - techniquement plus qu'au top; c'est un vrai beau chef d'oeuvre qu'on ne peut se lasser de revoir. Cette édition ultra-complète est un must have, tout simplement!

lundi 29 novembre 2010

Test Sports Champions


Après l'avoir utilisé dans l'excellent Heavy Rain, l'amusant Pain ainsi que quelques démos bien réussies (Tumble, Kung Fu Rider, TV Superstars...), je ressors mon Playstation Move suite à l'arrivée en ma demeure de l'un de ses jeux phares du lancement: Sports Champions.


Après m'être échauffé tranquillement, avoir rapidement calibré la manette et fait de la place autours de moi, je fus fin prêt à affronter les différentes épreuves disponibles sur le disque. Six jeux y sont présents, très variés et avec de bons challenges à relever: nous trouvons donc du tir à l'arc, du ping-pong, du beach volley, des combats de gladiateurs, du frisbee et même de la pétanque! Cela paraît bien peu, mais tous les maîtriser demande pas mal de temps, surtout si l'on souhaite obtenir la coupe or de chaque épreuve - trois coupes à conquérir par discipline. Dix persos jouables de base (plus d'autres à débloquer), des tenues et terrains de jeux à obtenir au fil des parties: du classique fort bien venu pour une envie de progresser toujours présente, l'obtention de tous les trophées ne se faisant pas sans y laisser de notre sueur. On notera l'agréable possibilité de poser notre propre bande son en fond musical, tout comme le fait que le jeu ne nécessite aucune installation sur le disque dur de la console.


Voici le détail de chaque jeu du soft

Ping-pong: prise en main parfaite avec coup droit et revers, possibilité de faire des effets, déplacements avant-arrière. L'I.A. est très bonne, la difficulté haute s'en trouve bien corsée.

Beach volley: se joue en deux contre deux. On ne déplace pas son personnage sur le terrain, mais jouons uniquement le ballon. Cela se traduit par des engagements, réceptions, passes, tirs, contres; avec là aussi une I.A. poussée - autant pour le coéquipier que pour les adversaires.

Tir à l'arc: d'une précision redoutable, cette épreuve demande sang-froid et rapidité. Diablement efficace.

Pétanque: fort originale, cette épreuve nous permet enfin de titiller le cochonnet depuis son salon. Alors, tu tires ou tu pointes?

Gladiateurs: combats face à un adversaire équipé également d'une arme et d'un bouclier. Une barre de vie qui diminue au fil des frappes, intervention de coups spéciaux... mais un manque de précision dans nos attaques et des déplacements hasardeux (avec les boutons du Move) rendent l'expérience mitigée. Sympa, sans plus.

Frisbee: on joue au golf (mêmes règles) avec un disque. Pas évident à prendre en main, c'est avec de l'entraînement que l'on réussi à viser proprement.


J'ai donc pu m'essayer de nombreuses heures sur Sports Champions, mais uniquement en solo faute de deuxième Move. Il est clair que je m'en prendrais un second à la fois pour des joutes endiablées au tennis de table ou de la coop au volley, mais aussi pour une expérience décuplée au tir à l'arc et aux combats de gladiateurs. Jouables jusqu'à quatre personnes, ces jeux sont parfaits pour passer des réveillons de fin d'année entre la dinde aux marrons et la bûche chocolatée - en lieu et place du sempiternel bêtisier; bref dès que des amis se présentent à votre porte. Mon seul regret vient du fait que six épreuves me semble bien maigre, mais leur intérêt (pour moi 5 sur 6) est élevé. J'imagine bien un second opus débouler l'an prochain, avec dans sa besace du bowling, du tennis ou encore un jeu de fléchettes. Mais nous n'en sommes pas encore là, et voici donc en résumé mon avis sur le produit:

-Parfaite reconnaissance des mouvements, challenges à la hauteur, fun seul et encore plus à plusieurs, originalité de la pétanque et du frisbee, très joli, nombreux trophées à débloquer: pas mal d'heures en prévision à lui consacrer.
                    
                                  8/10 

dimanche 28 novembre 2010

La semaine du gamer


Terminé trois jeux - Bioshock 2, Kingdom Hearts Birth by Sleep et Zelda Spirit Tracks. J'en ai profité également pour tester le mode multi de Bioshock 2 que j'ai trouvé très réussi! Un peu de Little Big Planet, en ligne à quatre pour achever l'avant-dernier niveau avant de me faire l'ultime en solo, plus quelques niveaux de la communauté. Commencé l'aventure Valkyria Chronicles acheté il y a un an et enfin déballé, tout comme mes sessions de Sports Champions fraîchement arrivé à la maison.
Une vraie semaine de gamer!

samedi 27 novembre 2010

Zik Le meilleur (ou pire, c'est selon) des Musclés


Innocents nous étions, abreuvés par cette musique guillerette sans trop faire attention aux paroles de leurs chansons. Et pourtant, si nous avions su... Aujourd'hui, je vous propose un petit retour au début des années 90, quand les musicos de Dorothée se sont décidés à pousser la chansonnette par eux-même, et je vous demande de bien écouter les textes qui devraient alors vous faire sursauter. De la merguez party à la pauvre Mathilda May ("qu'ils attendent tous à la maison"), on voit alors qu'on s'est bien fait prendre pour des cons!

J'ai sélectionné quatre morceaux, à vous d'en rire ou d'en rougir de honte:







vendredi 26 novembre 2010

Cinéma Harry Potter 7.1 / Takers


Le très attendu Harry Potter et les reliques de la mort, 1ère partie est enfin arrivé, et apporte une maturité sans précédent dans la saga. Plus violent, plus psychologique aussi, on comprend bien que le public d'origine a autant vieilli que ses héros, d'où cette transformation dans la mise en scène. 2H25 qui passent tranquillement - et on n'en est qu'à la moitié de l'histoire - mais qui demandent une bonne mémorisation des précédents épisodes sous peine de se faire larguer. Un excellent film, dont on attend la fin avec impatience.

Très bonne surprise pour moi que ce Takers, énième film de braqueurs dont le sérieux est sa principale caractéristique - alors qu'en général l'humour est mis en avant. Ici, on alterne entre les séquences du gang qui prépare son gros coup et celles de l'enquête des flics qui les recherchent assidument. L'histoire, si elle n'est pas très originale, nous tient parfaitement en haleine et les scènes d'action valent le coup, tout comme le casting avec Matt Dillon, Hayden Christensen et Paul Walker dans ses rangs. A voir.

jeudi 25 novembre 2010

Rétro: Fear Effect



C'est en février 2000 que Resident Evil a vu débarquer l'un de ses plus importants concurrents, à la fois d'un point de vue visuel avec son environnement précalculé et de son ambiance survival assez orientée action: le titre produit par Eidos et développé par les américains de Kronos Digital s'appelait alors Fear Effect, et sortait en exclusivité sur Playstation.


L'histoire se déroule en Chine, où trois amis mercenaires vont se confronter à d'étranges fantômes aux cours d'un scénario très élaboré dans lequel ils partent à la recherche d'une personne enlevée avant de se retrouver à affronter de bien puissantes forces occultes. Le joueur dirige alors alternativement les trois héros aux noms de Hana, Deke et Glas, chacun ayant son armement et ses capacités propres, dans des séquences d'action, de mécanismes à activer et autres énigmes à résoudre - l'influence de Resident Evil se ressent à tout moment. De même pour la jouabilité, calquée sur son illustre modèle et donc facilement maîtrisée par les fans du genre.


L'ambiance du titre est assez oppressante de par ses relations avec la mythologie chinoise, relativement gore mais sans en être dénué d'humour. On trouve également un style manga bien prononcé (l'utilisation du cel-shading y est pour beaucoup), aidé par une technique au top qui nous livre des décors non-statiques - néons qui brillent, eau qui coule, effets du vent. De même, les scènes cinématiques présentes utilisent un genre anime qui y est en parfaite harmonie. Le jeu tient sur quatre CD, se finit en une dizaine d'heures et propose trois fins différentes. Vos héros vont-ils survivre à cet enfer? Cela ne dépend que de vos actions.


L'année suivante vit la sortie d'une préquelle intitulée Retro Helix, revenant sur la rencontre entre les trois protagonistes et mettant en scène un nouveau personnage au cours d'une nouvelle aventure tout aussi passionnante. Depuis, un troisième épisode avait été prévu puis annulé sur Playstation 2, et dès lors nous sommes sans nouvelles de Hana et de ses compagnons. On peut toujours espérer que Square Enix nous ressorte cette licence des cartons de Eidos; en tout cas je l'apprécierais énormément. Un grand moment de jeu passé sur PS1, qui se doit de rester en nos mémoires.



    

mercredi 24 novembre 2010

Mise à jour Playstation Store du 24/11/2010


Semaine spéciale Prince of Persia avec de bien belles promotions sur plusieurs jeux de la série. A côté de cela, on peut noter une baisse de prix du gros add-on de Dragon Age Origins qu'est Awakening, un ajout pour Lara Croft ou encore l'arrivée d'un nouveau Pac-Man. La liste complète de la mise à jour ci-dessous.

Offres spéciales disponibles jusqu’au 8 décembre

Prince of Persia Classic (prix initial : 9.99€ - maintenant : 6.99€)
Prince of Persia : Epilogue (prix initial : 9.99€ - maintenant : 4.99€)
Prince of Persia: Revelations (PSP) (prix initial : 19.99€ - maintenant : 9.99€)
Prince of Persia: Rival Swords (PSP) (prix initial : 19.99€ - maintenant : 9.99€)
Prince of Persia: Forgotten Sands (PSP) (prix initial : 29.99€ - maintenant : 19.99€)
 
Premier Manager (prix initial : 17.99€ - maintenant : 12.99€) Mahjongg Artifacts (mini) (prix initial : 4.99€ - maintenant : 2.99€)
Gold Fever (mini) (prix initial : 4.99€ - maintenant : 2.99€)

Réduction permanente du prix
(PS3)  

Dragon Age: Origins : Awakening : - maintenant 19.99€

Essais et activations (PS3)

Pac-Man Championship Edition DX (9.99€)
Funky Lab Rat (6.99€)

Jeux téléchargeables (PS3)

Dead Storm Pirates (19.99€)
Blue Toad Murder Files: Ep 1-6 Christmas Bundle (21.99€)

Jeux PSone (PS3 et PSP)

40 Winks (3.99€)
All-Star Boxing (4.99€)
Super Slammin’ Dodgeball (3.99€)
ATV Racers (2.99€)
Miracle Space Race (2.99€)
 
Minis (PS3 and PSP)

Card Shark (3.59€)
Epyx’s Impossible Mission (3.99€)

Démo (PS3)

Premier Manager

Contenus additionnels (PS3)

Trinity Universe - Technician’s Pack (1.99€)
Scott Pilgrim vs. The World: The Game - Knives Chau (1.99€)
DJ Hero 2 - Tiësto Mix Pack (7.99€)
Tom Clancy’s H.A.W.X. 2 - All-In-One Pack (9.99€)
Moto GP 09/10 - Free 2010 Moto2 and 125 Update (gratuit)
Front Mission: Evolved - Pack de cartes et Mission finale (3.99€ chacun)
Hustle Kings - Trickshot Pack (1.99€)
Lara Croft and the Guardian of Light : Pack défis 2 "explosions" (gratuit pendant 30 jours, ensuite 2.99€) Joe Danger - Costumes Chicken Joe, Sir Bonehead, Geronim Joe, Chuckles the Chimp (0.99€ chacun)
Enslaved: Odyssey to the West - La perfection selon Pigsy (9.99€)
Mafia II - Joe’s Adventures (7.99€) 
PDC World Championship Darts: Pro Tour - Player and Tourney Add-on (3.99€)
ModNation Racers - Décors de carnaval (4.99€)
Guitar Hero: Warriors of Rock - My Chemical Romance Track Pack (5.99€)
Rock Band 3 - Imagine (Album) by John Lennon (14.99€)
Rock Band Network - 5 nouveaux titres (1.49€ chacun)  

Vidéos (PS3)

Need For Speed Hot Pursuit
Beat Sketcher Launch Trailer
Dragon Age 2: Rise To Power Trailer
Red Dead Redemption: Undead Nightmare 

Avatars (PS3)

Kung Fu Rider - Avatar Set 2: Karin (1.49€)
Sports Champions - Avatar Set 2 Bundle (0.99€)
The Fight (3 avatars à 0.25€ chacun)

Thèmes (PS3)

Battlefield: Bad Company 2 Vietnam Theme
Majin and the Forsaken Kingdom Theme

Thèmes Premium (PS3)

Von Chrono Themes - Inner Warrior (1.49€), Play on Words (1.19€),
Spider Silhou (1.19€) 
Blue Toad Murder Files Calendrier de l'Avent (1.49€)
Deep Thought (1.49€)
 

Jeux téléchargeables (PSP)

Commander: Europe at War (9.99€)
Worms: Battle Islands (12.99€)

Démos (PSP)

Legends of War: Patton’s Campaign
Worms: Battle Islands

Contenu additionnel (PSP)

Buzz! Quiz World : Quiz des années 90 (3.99€)


Thèmes Premium (PSP)

Von Chrono Themes - Inner Warrior (1.19€), Visions (0.99€), Zombies On Tv : 01 et 02 (1.19€ chacun)

Gran Turismo 5 est enfin dans les bacs!



Ce mercredi 24 novembre 2010 est à marquer dans nos mémoires comme la date de sortie officielle de Gran Turismo 5, l'épisode "real driving simulator" au plus long temps de développement de la série. Certains revendeurs n'ayant pas respecté ladite date, de nombreux exemplaires du jeu ont trouvé preneur depuis vendredi dernier, mais c'est bel et bien aujourd'hui que tout les fanas de courses automobiles réalistes à souhait peuvent enfin acquérir ce précieux sésame qu'ils attendent depuis si longtemps.


Cinq ans de développement par une équipe composée de plus de 140 personnes, une démo nommée Prologue sortie en mars 2008, un épisode PSP arrivé en octobre 2009 pour faire patienter, des dates de sortie maintes fois repoussées: Kazunori Yamauchi a tellement peaufiné son bébé que cela en a agacé plus d'un tandis que d'autres développeurs se sont engouffré dans la brèche. Mais le maître de la simulation automobile est-il réellement inquiété par ces attaques venues de la frustration de ne pouvoir y toucher au plus vite? Car au final, c'est un jeu ultra complet qui arrive dans nos consoles avec ses trois disques et ses 6,4 Gb d'installation, et l'on commence à comprendre le pourquoi d'une telle attente.


1031 véhicules aux dégâts bluffant de réalisme, plus de 20 lieux et 70 variantes de circuits d'une beauté sans pareil, de très nombreux modes de jeu - permis, GT, arcade, rallye, nascar, karting - tout comme deux approches distinctes de conduite - A-Spec et B-Spec - pour un jeu solo ou multi qui fait concourir jusque seize participants en même temps. D'un point de vue technique, le jeu est compatible avec les téléviseurs 3D ainsi qu'avec le Move, un créateur de circuit a été intégré tandis qu'une interconnexion avec Gran Turismo PSP permet un échange de bolides. Bref, Polyphony Digital sait se faire pardonner son interminable arlésienne avec un bouffe-temps des plus aboutis.


A noter que le jeu sort en trois versions: classique, collector et signature.

Bonne route aux futurs pilotes de ce Gran Turismo 5!

mardi 23 novembre 2010

Inazuma Eleven arrivera bientôt chez nous!


Enfin, après deux ans et demi d'attente et plusieurs suites - tout comme un anime dérivé -  le jeu de RPG-football des merveilleux studios Level 5 débarquera chez nous dans sa version première, et intégralement traduit en français. C'est donc le 28 janvier 2011 que l'on retrouvera en magasin cet Inazuma Eleven qui m'attirait tant, lui qui s'est inspiré très fortement de Captain Tsubasa (Olive et Tom) au point de faire copier à son tour dans un jeu jugé relativement mauvais. Rendez-vous pris donc pour ma DS avec Mamoru Endou et ses copains; à moins que leurs noms ne changent entre temps ; )

Coup de gueule envers Amazon.fr

Qui se décide à tester la concurrence pour la livraison de ses colis et choisi au hasard des "paquets témoins". Bien évidemment, ils ont opté pour ceux de Poisseman qui a donc vu le mois dernier son achat Petit Spirou n°15 arriver dans sa boîte aux lettres deux jours après sa sortie en librairie (et c'était une précommande), et rebelote cette semaine avec le coffret Avatar Version longue 3 Bluray qui a mis cinq jours pour faire dix kilomètres au sein du même département! La société Adrexo, remplaçante potentielle de La Poste, est vraiment d'une lenteur accablante et ses suivis ne sont même pas correctes: carton rouge donc envers elle et Amazon France qui se doit d'arrêter cet essai rapidement.

Déjà l'an passé, Amazon m'avait proposé un essai gratuit d'un mois de leur service premium - avec livraison rapide par UPS - qui fut automatiquement passé en payant le mois suivant. 50€ / l'année, impossible d'en faire une réclamation si une seule commande était livrée avec (et bien entendu, il y en eu), et un besoin de farfouiller au fin fond des options de compte pour désactiver le réabonnement automatique du service déjà planifié pour l'année d'après. Bref, si je continue à y acheter mes produits de loisirs, ce n'est que pour les tarifs proposés. Mais ça peut changer...

lundi 22 novembre 2010

Cinéma Red / Le village des ombres


A la fois film d'espionnage, d'action et comédie, Red est l'adaptation d'un comic book sur grand écran avec le trio de stars Willis-Freeman-Malkovich prompt à tout faire péter dans leur sillage. Un excellent moment de détente aux côtés de ces "retraités extrêmement dangereux", franchement conseillé.

Avec son ambiance assez angoissante dans ce patelin maudit, Le village des ombres commençait bien sa séance avant que ses défauts ne se mettent en valeur. Finalement pas très original mais bourré de clichés, doté de longueurs malvenues, le film se laisse regarder en partie grâce à la prestation des comédiens. Bien, mais peut mieux faire.

dimanche 21 novembre 2010

La semaine du gamer


Presque terminé Bioshock 2, ayant sauvé toutes les petites soeurs et maintenant en direction de l'affrontement final. Presque fini aussi Kingdom Hearts Birth by Sleep dans lequel Ven n'a plus qu'à affronter son boss de fin; j'ai déjà achevé les deux autres scénarii. Et enfin proche du terme également dans Zelda Spirit Tracks, où j'ai complété les cinq temples principaux et ne me restant alors qu'un ultime passage dans la tour des dieux. Bref, la semaine prochaine devrait me voir lancer quelques nouveautés.

samedi 20 novembre 2010

Akinator, le devin


C'est assez vieux comme application inutile si ce n'est vous faire perdre votre temps, mais c'est en causant avec un ami que je me suis souvenu de ce cher Akinator, ce personnage virtuel qui lit dans nos pensées.
Et il est toujours aussi fort ce génie, il m'a trouvé du premier coup Captain Tsubasa, Smaïn et Nathan Drake!


Je l'aurai un jour, je l'aurai...

Passionnément Saw



En mars 2005 a débarqué dans nos salles obscures un film qui renouvelait le genre horreur, véritable thriller psychologique doté d'un bien faible budget mais au scénario, à l'interprétation et à la réalisation à couper le souffle, et surtout au final le plus retournant qu'il m'ait été donné de visionner: Saw. Se faire bluffer d'une telle manière par le Tueur au puzzle - ou Jigsaw en v.o. - nous rend facilement fan du film, et par extension de la série en devenir, que j'en suis moi-même un grand adepte, ayant vu chaque épisode lors de sa sortie cinéma (aux alentours d'Halloween chaque année depuis octobre 2005) et acquis le coffret Bluray contenant les six premiers films pour 60 petits €uros.


Jigsaw n'est pas un tueur en série comme les autres, en fait il n'est coupable d'aucun crime légalement mais seulement d'enlèvements et séquestrations. Lui qui est mourant se veut juge de la vie d'autrui et décide de faire subir des tests à ceux qu'il considère comme n'appréciant pas les bienfaits d'une bonne santé. Et les pièges qu'il leur concocte ont pour but de leur faire sortir le meilleur d'eux-même et au-delà; en gros leurs tripes (au propre ou au figuré). La victime n'a alors pas d'autre choix que de suivre les règles du jeu si elle veut s'en sortir vivante, mais le prix à payer n'en sera pas moins fort autant par le sang que pour l'esprit. Les pièges, diaboliques à souhait, sont issus d'un cerveau calculateur et sadique avec par exemple une clé caché derrière l'oeil, une fosse pleine de seringues ou encore une scie pour se couper la cheville...


Au fil des épisodes, la série a vu son histoire s'étoffer, des liens toujours exister entre chaque opus, des questions posées en fin de séance et auxquelles les réponses arrivèrent l'année d'après. Et une mascotte - un clown à vélo - toujours présent et vachement effrayant. Je trouve formidable la manière dont les différents scénaristes ont su se vouer au phénomène, y mettant de nouvelles idées sans jamais trahir l'oeuvre originale, et plus que tout en réussissant en sept films à garder une logique implaccable. Le plus fort dans tout ça est d'avoir tué l'anti-héros dans le n°3 tout en le gardant au centre de l'histoire de chaque film, dont les finals se veulent de nous laisser sur le cul. Grandement réussi sur les deux premiers, moins par la suite (en même temps, on fait super attention).


Les ajouts scénaristiques sont nombreux, avec l'apparition d'un puis deux apprentis à Jigsaw, sa femme, les différents enquêteurs se succédant; tout en imaginant de nouveaux traquenards pour les victimes à venir. Un flot continu d'imagination pour des séquences de plus en plus hardcore: en effet, si le premier épisode est plus suggestif - très peu de sang, ambiance film policier - le second entame un virage ou les pièges sont désormais montrés (mais pas encore de quoi fermer les yeux), puis le suivant braque à fond dans cette direction avec l'idée du dégoût et de l'atrocité des situations. Les autres gardent alors ce cap. Saw devient dès lors une véritable série d'horreur, et Jigsaw rayonne d'une aura digne d'un Freddy ou autre Michael Myers.


C'est donc avec le septième film que se clôture l'histoire du Tueur au puzzle, de ses successeurs et de ses victimes; du moins si l'on en croît les producteurs. Une fin écrite dans ce sens et qui m'a amplement satisfait. Je possède aussi le premier des deux jeux vidéo produits par Konami pour compléter cette saga qui aura marqué le cinéma des années 2000. Culte, et j'espère bien intemporelle...



Page Wikipédia sur la saga Saw

vendredi 19 novembre 2010

Une journée pour le jeu vidéo!



Sans dec, je n'ai jamais osé en rêver, mais une association au doux nom de Loisirs Numériques nous l'a inventé et c'est avec grand bonheur que je vois donc arriver la Journée Mondiale du Jeu Vidéo en date du 24 novembre, soit pile-poil un mois avant Noël; tout un symbole. L'occasion de s'adonner à notre passion (normal, quoi) tout en sachant que le grand public pas forcément gamer en entendra parler, un bon prétexte pour retrouver ses potos si besoin en était, et pourquoi pas lors de regroupements qui devraient avoir lieu en divers endroits. Ah, se retrouver entre geeks, débattre des dernières nouveautés et s'en mettre plein les manettes, comme au quotidien mais en plus mieux. Dans cinq jours, sortons tous nos T-shirts à l'effigie de nos héros et consoles favoris!!! Merde... c'est l'hiver :(

Voici le lien Facebook de l'association et du projet

Poisseman and Co stars du rock


J'aime beaucoup Jib Jab et les montages que l'on peut y faire, avec ici mes potes et moi-même en plein concert!


jeudi 18 novembre 2010

Les films d'animation et assimilés de la fin d'année


Et nous avons le choix, chaque studio allant de sa petite touche pour nous attirer à lui. Déjà, tout au long de cette année 2010, il y eu de bons et nombreux films: La princesse et la grenouille, Dragons, Shrek 4, Toy Story 3, Le dernier maître de l'air, Arthur et la guerre des deux mondes, Moi moche et méchant, Alpha et Omega, Le royaume de Ga'hoole... et plus généralement des films pour enfants/ados: Percy Jackson, Prince of Persia, L'apprenti sorcier, Comme chiens et chats 2... et je dois bien en oublier.

Bref, voici semaine après semaine ce qui nous attend jusqu'à Noël:

17/11 Boogie
24/11 Harry Potter et les reliques de la mort - Partie 1; L'apprenti père Noël
31/11 Raiponce; Scott Pilgrim
08/12 Le monde de Narnia 3
15/12 Megamind; Une vie de chat
22/12 Les chimpanzés de l'espace 2

De quoi faire, avec ci-dessous quelques bandes-annonces:









Bon ciné avec les enfants!

mercredi 17 novembre 2010

Mise à jour Playstation Store du 17/11/2010

 
De belles surprises cette semaine sur le Store avec les arrivées de Crazy Taxi et PoP Les Sables du Temps - et en HD s'il vous plaît - ou encore la baisse de tarif de The Lost and Damned pour les fans de GTA 4 qui ne seraient pas encore partis en virée avec l'ami Johnny. On notera également sur PS3 la présence d'un contenu additionnel gratuit à la grosse sortie de demain Assassin's Creed Brotherhood (la classe!), alors que la PSP se dote de l'insolite Disgaea Infinite, un visual novel dans l'univers coloré de la série de Nippon Ichi. Le reste en détail ici bas: 

Réduction permanente du prix (PS3)

GTA: The Lost and Damned - maintenant 12.99€

Jeux téléchargeables (PS3)

Prince of Persia: The Sands of Time HD (14.99€)
Death Track: Resurrection + Anarchy: Rush Hour Bundle (14.99€)
Red Faction: Guerrilla (19.99€)
Crazy Taxi (9.99€)

Ajouts de jeux et contenus (PS3)

Assassin’s Creed: Brotherhood - Copernicus Conspiracy (gratuit)
Comet Crash - Bionic Swarm (3.99€)
DJ Hero 2 - Electro Hits Mix Pack (7.99€)
EyePet - Music Styling Pack (2.99€)
Fist Of The North Star: Ken’s Rage - Rei, Mamiya, Raoh Original Costumes (4.99€)
Front Mission: Evolved - Wanzer Pack 3 (3.99€)
Hustle Kings - Ball & Cue Pack (0.99€)
LittleBigPlanet - Birthday Cake (gratuit)
Marvel Super Hero Squad: The Infinity Gauntlet - Captain America Collection (2.49€)
PAIN - H8 Squader Pack (0.99€)
Space Invaders: Infinity Gene - Bonus Stage Pack 3 (2.99€)
Super Street Fighter IV - Ultra Femme Fatale Pack (3.99€)
Vanquish - Tri-Weapon Pack (1.99€)
Worms 2: Armageddon - Battle Pack (3.99€)
Guitar Hero: Warriors of Rock - Divers titres (1.99€)
Rock Band 3 - The Bee Gees Pack 01 (7.99€ ou 1.49€ l'unité) + divers titres (1.49€)
 
Applications (PS3)

PlayTV Live Chat Upgrade (7.99€)

Jeux PSone (PS3 et PSP)

Critical Depth (4.99€)
Gunship (4.99€)
Sports Superbike 2 (3.59€)

Minis (PS3 et PSP)

Who’s that Flying?! (4.99€)

Avatars (PS3) 

TV SuperStars (10 avatars à 0.25€ l'unité) 
The Fight (3 avatars à 0.25€ l'unité

Thèmes Premium (PS3)

Von Chrono Themes (2 thèmes à 1.49€ l'unité)
DJ Hero 2 Theme (1.99€)

Vidéos (PS3)

Need for Speed: Hot Pursuit
Wanted Trailer
Uncovered Trailer
Settling the Score Trailer

Bande originale de jeu (PS3)

The Fight Soundtrack (4.99€)

Réductions permanentes du prix (PSP)

Pro Cycling 2009-Tour de France - maintenant 19.99€
Pro Cycling 2010-Tour de France - maintenant 29.99€
Blood Bowl - maintenant 19.99€

Jeux téléchargeables (PSP)

Cladun: This is an RPG! (19.99€)
Disgaea Infinite (19.99€)
Peggle (7.99€)

Thèmes (PSP)

Legends of War: Patton’s Campaign Themes 1 et 2

Thèmes Premium (PSP)

Von Chrono Themes (10 thèmes à 1.19€ l'unité)

Rétro: Jazz JackRabbit



Un lapin vert avec un gun chassant des tortues dans un jeu de plate-formes en vue de sauver sa princesse kidnappée, voila ce à quoi nous avions affaire lorsque nous lancions le soft pour la première fois. Sorti sur PC en 1994, Jazz JackRabbit était un sacré concurrent à Sonic tant les séquences de vitesse nous en mettaient plein les yeux, la différence principale entre le lapin et le hérisson étant bien évidemment l'utilisation d'armes pour se débarrasser des ennemis. C'est la rage qui habitait notre héros, décidé à sauver sa belle et présentant la tête d'un gars énervé, parcourant des niveaux bien chaudards pour y parvenir. Quant aux animations, elle sont superbement détaillées quelle que soit la situation.


La Fontaine a dû se retourner dans sa tombe en voyant ce que l'équipe débutante d'Epic Games avait fait de sa gentille fable, en balançant "Le lièvre et la tortue" dans ce monde futuriste parsemé de rayons lasers, parodiant allègrement les grands du genre et satisfaisant ces ados que nous étions et qui trouvaient Mario un peu mou et Sonic trop flashy; Jazz le rebelle nous permettait un défouloir agrémenté de sauts millimétrés dans une ambiance assez mature que l'on ne retrouvait pas ailleurs, parcourant des décors suffisamment variés et parsemés de pièges qui mettaient à mal nos réflexes. Le studio de développement, lui, créera plus tard des jeux à peine connus du nom de Unreal et Gears of War.


Une suite voit le jour en 1998 (sur PC et Mac), puis une version Game Boy Advance en 2003 - par un studio tiers cette fois-ci. Depuis lors, l'ami Jazz est porté disparu, et il serait bon de le retrouver sur nos consoles via les plate-formes de téléchargement comme l'a su faire si brillamment la mascotte de Sega le mois dernier. Un Jazz 3? Je suis preneur!