dimanche 31 octobre 2010

La semaine du gamer


A la fois peu et beaucoup cette semaine, comme suit:
-Peu à la maison avec quelques heures sur Zelda Spirit Tracks et Heavy Rain (seconde partie).
-Beaucoup à la Paris Games Week où j'ai pu tester Marvel Vs Capcom 3, Zelda Skyward Sword, Killzone 3, Dead Space 2, Vanquish, Donkey Kong Country Returns, et bien d'autres encore.

samedi 30 octobre 2010

Shirley Souagnon au Théâtre de 10 heures


Le mois dernier, j'ai assisté à Il était une dernière fois Franck Dubosc à l'Olympia: un excellent spectacle qui prit fin il y a peu. En première partie de ces ultimes représentations, l'humoriste a choisi - et nous a fait connaître par la même occasion - une jeune comédienne au talent fou, que je suis allé voir dans son show bien à elle: Shirley Souagnon.


Très drôle et s'adressant à tous les publics, ce one-woman-show du nom de Sketch up commence d'emblée par une musique endiablée propice à dérider les plus sceptiques, où Shirley ne lésine pas sur la danse et se fait applaudir avant même de prononcer un mot. L'ambiance est posée, et la comédienne attaque direct sur l'origine de son prénom nous faisant comprendre que le spectacle reposera sur son expérience de la vie - encore bien courte - et non sur des personnages imaginaires. Les sujets abordés sont aussi divers que son année passée aux States, un entretien d'embauche ou encore le rapport avec l'argent en mode "je débute et je suis pauvre". 1h15 de rires, confortablement installés dans les fauteuils du théâtre de 10 heures, dans le quartier un peu moins confortable de Pigalle.



Du mercredi au samedi à 19h, allez-y nombreux vous fendre la poire, c'est du tout bon!

http://shirleysouagnon.com/

vendredi 29 octobre 2010

Pub: direction l'Irlande!


V'la un pays qui mériterait un passage de mon humble personne, tant que le fait d'être Français reste secret et qu'on évite de parler avec les mains. Ah, la campagne, les Irlandais du nord et ceux du reste de l'île, les elfes et la bière. Des stéréotypes qui ne le sont peut être pas. Bon, allez, je vous balance la vidéo du tourisme local, avec des Français en premier plan.

Mon passage à la Paris Games Week



9h pétantes, j'étais devant l'entrée du parc des expos en compagnie de l'ami Brassica, prêts à dompter les nombreuses bornes qui nous tendaient les bras. Dès que la barrière s'ouvrit, nous accédâmes au fameux Hall 1 et à tous ses exposants. Peu de monde si tôt (jour de semaine + grève = des gamers heureux) et on attaqua de front le stand Disney et sa démo de Epic Mickey. Verdict collégial: c'est une tuerie! J'espère seulement qu'il ne restera pas exclu Wii... Toujours sur cette machine, nos essais de Donkey Kong Country Returns (en coop) et Zelda Skyward Sword se sont révélés très enthousiasmants - on n'en attendait pas moins. Par contre, on espérait mieux des mini-jeux proposés pour le nouveau Lapins Crétins.


Sur consoles HD, on en a pris plein les rétines avec deux présentations indoor: un exceptionnel Deus Ex Revolution - que je suivrais dorénavant de très près - et le non moins réussi Homefront et sa vision du futur bien inquiétante. Présentation sur scène aussi de Yakuza 4, Vanquish ou encore Assassin's Creed Brotherhood; également en bornes jouables. Une forte impression sur Dead Space 2, même si les ficelles sont en tous points identiques au précédent épisode, et où seuls les décors changent; en même temps je préfère rester en terrain connu qu'avoir de trop grosses modifications. Dommage pourtant de faire 30 mn de queue pour crever comme une merde en seulement 3, la faute à des conditions pas idéales (oui, je sais, l'excuse de sac). Tiens, j'ai fait le même temps sur le pourtant excellent Killzone 3... Mon essai d'Enslaved aurait pu être concluant si la manette ne m'avait pas lâché, faute de batterie. Ma VDP du salon.


Déçu par notre essai sur Virtua Tennis 4 au Move en versus, à cause d'un écran splitté à la verticale et à une caméra alternant automatiquement entre une vue à la troisième personne (quand l'adversaire à la balle) et une autre de la raquette (quand on doit frapper). Bref: injouable. Impossible alors de déterminer la précision de l'accessoire, trop dégoûté pour tenter le plein écran solo (présenté en 3D, lui). Par contre, le phénoménal Marvel Vs Capcom 3 a déjà pris date pour atterrir chez moi, notre test nous ayant pleinement convaincu de ses possibilités. Arcade, fun et beau! Très joli aussi et vrai retour à l'ancienne pour Sonic 4, qui en crispera plus d'un.

Sur DS, on s'est attardé sur les déjà sortis Professeur Layton et le destin perdu et Dragon Quest 9, ce dernier ayant la particularité de donner un bonus exclusif (donjon + boss) aux joueurs ramenant leur console accompagnée du jeu. Si c'est votre cas, faites le sinon vous le regretterez amèrement.


Du côté des animations, il y avait le feu sur les différentes scènes du salon, la centrale s'étant octroyé les services de Marcus et Julien Tellouck, en provenance de Game One et NoLife. La scène Playstation City n'était pas en reste avec ses jets de goodies à une foule en délire, tout comme le concert (de Hangar jeudi) en fin d'après-midi. Autres cadeaux jetés en patûre non loin de là, et c'est JVN.com qui s'en charge: 10000 pour les 5 jours de l'événement (j'ai vu des figurines Square Enix par exemple). C'est dans ces moments de tumulte que l'on comprend qu'avant on y allait au coude pour chopper un T-Shirt, et qu'aujourd'hui on se dit "qu'on est trop vieux pour ces conneries". Merci d'ailleurs à la charmante hôtesse du stand Square Enix qui m'a donné en main propre et sans cohue une enveloppe contenant 7 cartes postales des héros de Final Fantasy 13. Un bien beau souvenir du salon. Sinon, plusieurs joueurs du PSG - victorieux à Lyon la veille, soit dit en passant - se sont confrontés à des gamers sur Fifa 11 dans la joie, la bonne humeur et la mauvaise foi; quand Sébastien Loeb faisait preuve d'adresse et habileté au volant d'un bolide de Gran Turismo 5.


Le jeu est au rendez-vous, bien avant les stars et les paillettes dont l'annonce m'avait fait craindre le pire. Un vrai salon, qui aura eu la peau d'un certain Festival à qui il ressemble finalement énormément, et que je souhaite retrouver l'an prochain avec des trucs en exclu cette fois-ci. Elle m'a bien claqué, cette dure journée...

jeudi 28 octobre 2010

Cinéma Les petits mouchoirs


C'est avec un casting de rêve que Guillaume Canet a réalisé son dernier long-métrage, Les petits mouchoirs, un film à la fois drôle et émouvant porté à bouts de bras par ce groupe de personnages tellement proches de nous mêmes et de nos connaissances. L'histoire d'amis d'enfance partant en vacances alors que l'un d'eux est hospitalisé, gravement blessé suite à un accident de moto. Une histoire ou les états d'âme des uns et des autres, les mensonges et coups de gueule qui en découlent font alterner le séjour entre rigolade et ambiance plus malsaine. 2h30 qui passent sans perdre les spectateurs, et que l'on quitte avec les larmes aux yeux. De rire. Et de tristesse. Un très grand film pour cette fin d'année, qui intègre pour moi le top 5 des sorties de 2010.

mercredi 27 octobre 2010

Baisse prix PSP et Chibi Japan Expo


C'est aujourd'hui que prend effet la baisse de prix des consoles portables de Sony à l'occasion des fêtes de Noël: PSP 3000 à 119€, + 1 jeu à 139€ ou PSP Go! + 10 jeux à 179€. J'en causais en début de mois ici!

Côté salons, n'oublions pas la Chibi Japan Expo qui se tiendra de vendredi à dimanche au parc des expos de Paris Est-Montreuil, de 11h à 19h, ou 18h dimanche (ouverture à 10h pour les personnes déjà munies de leur billet d'entrée), à des tarifs oscillants entre 9 et 12€ selon la journée choisie. Le détail ici.

Tout comme le Micromania Game Show pour le lundi 1er novembre, sur les décombres du PGW au parc des expos de la porte de Versailles, réservé aux clients gold ayant reçu leur invitation. Et uniquement à eux.

Le programme de la Paris Games Week



C'est aujourd'hui que s'ouvre au parc des expos de Paris-Porte de Versailles l'un des salons les plus ambitieux jamais organisés, avec ce mercredi matin une entrée limitée à 5000 privilégiés, puis dès cet après-midi et jusqu'à dimanche un accès à tous sans limite d'affluence. Je rappelle à ceux qui n'ont pas encore acheté leur billet d'entrée ni gagné le précieux sésame lors des différents concours organisés autours de l'événement que le prix de celui-ci est de 10€; ou 7€ pour les étudiants ou moins de 18 ans. Les horaires du salon sont de 9h-19h, sauf samedi qui fera nocturne jusque 23h. Je vous ai déjà beaucoup parlé de l'espace Sony, aussi est-il désormais temps de nous attarder aux nombreux autres stands présents et bien fournis également.


Chez Activision, la part belle sera donnée à Call of Duty Black Ops mais nous trouverons également des bornes démos de James Bond (Goldeneye et Blood Stone) ou encore de leurs jeux musicaux que sont les nouveaux Guitar Hero et DJ Hero. L'autre géant américain qu'est Electronic Arts répond farouchement avec ses jeux d'action (Medal of Honor, Dead Space 2, Crysis 2...) et simulations de sport comme Fifa 10 ou MMA. Rock Band 3 vient lui aussi se confronter directement à son concurrent, tandis que Les Sims 3 version consoles et EA Sports Active s'attaque au marché femme/casual. Sur le stand Disney, nous pourrons toucher au très attendu Epic Mickey et à Tron Evolution. Enfin, Microsoft va beaucoup orienter son espace sur son nouveau matériel à détection de mouvements, tout en exposant ses gros jeux Fable 3 et Halo Reach.

En son pays, Ubisoft ne pouvait venir les mains vides et nous fera découvrir Assassin's Creed Brotherhood, le nouvel épisode des Lapins Crétins, Michael Jackson The Expérience et ses premiers jeux Kinect.

Chez les japonais, Capcom ne devrait venir qu'avec son jeu de baston Marvel Vs Capcom 3, tandis que Square Enix disposera de Deus Ex Human Revolution et Final Fantasy 14. Namco Bandai, lui, nous permettra une belle distribution de patates avec Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2 et Dragon Ball Raging Blast 2, puis dans le genre action-aventure les fraîchement sortis Enslaved et Fallout New Vegas. De leurs côtés, Sega se présente avec 3 jeux estampillés Sonic, ainsi que Yakuza 4 et Vanquish; et Nintendo sort la grosse artillerie nommée Zelda, Donkey Kong et Golden Sun, et nous livre un petit concours à l'occasion des 25 ans de Super Mario. Quand au stand Konami, rien n'a encore filtré de son contenu (j'y vois quand même un petit Castlevania).

Je me suis attardé sur les titres forts annoncés, et non pas sur la liste complète des jeux du salon; et encore, il devrait y avoir de belles surprises de dernières minutes - par contre, je ne crois pas du tout à la présence de la 3DS...


Côté programmes maintenant, sont annoncés la présentation de Epic Mickey par Warren Spector lui-même, Fable 3 par Peter Molyneux, Child of Eden (dernier jeu du créateur de Rez), Majin (par l'équipe qui a développé Folklore), Shogun 2 (PC, stratégie) et bien d'autres titres se trouvant dans la partie jouable également. Tout ceci se déroulera sur la scène centrale du salon, toute la journée. Les horaires des présentations sont listés ici. Toutefois, des événements tels séances de dédicaces ou tournois en tous genres se tiendront sur bien d'autres stands...

Il me tarde d'être à demain matin 9h devant les portes du hall 1, appareil-photo à la main et sac à dos rempli de casse-dalle... si la grève du 28 ne m'en empêche pas!

Voici le site du salon: www.parisgamesweek.com 

Ainsi que la chaîne youtube créée pour l'occasion.

mardi 26 octobre 2010

Les bandes-annonces cultes du cinéma


Quand un film se voit présenté de telle manière au grand public, il est évident que le succès est au rendez-vous. Matez donc ces bandes-annonces qui me font aujourd'hui encore vibrer!









lundi 25 octobre 2010

Les Rois de la Suède, l'album



Sortie aujourd'hui de la version digitale du premier album des Rois de la Suède, sobrement intitulé Best of vol.1. Les trublions méconnus de la chanson française verront également la version matérielle de leur travail arriver dans les bacs le 2 novembre prochain, pour les adorateurs des vrais cd. Que ceux qui ignorent tout de ces artistes hors du temps (Mr Poulpe, Ivan Callot et François Nguyen) prennent soin d'écouter ces morceaux aux paroles truculentes sur une musique toujours bien agencée: il s'agit là d'un vrai plaisir musical et non de simples rigolades éphémères, que j'ai connu grâce aux différents clips diffusés sur la chaîne Nolife. D'ailleurs je compte bien me prendre le double album à sa sortie la semaine prochaine.

Ici ou , un lien vers la version numérique disponible dès aujourd'hui.

Voici la page Facebook du groupe, ainsi que le blog de Monsieur Poulpe - également animateur sur Nolife.

Et leur quatrième clip: "Myspace tu va mourir"



Cela faisait longtemps que je n'écoutais plus de la bonne zik, différente et pourtant ultra prenante: me voici relancé grâce aux "chanteurs qui dérangent", drôles et dotés d'un vrai don musical.

www.lesroisdelasuede.com/

dimanche 24 octobre 2010

La semaine du gamer


Terminé mon second scénario sur Kingdom Hearts Birth by Sleep (en l'occurence celui d'Aqua), plus qu'un pour connaître l'histoire dans sa totalité.

Achevé la mission du Stradivarius dans Fallout 3.

Continué l'aventure Monkey Island.

Commencé une seconde partie sur Heavy Rain, avec la ferme intention de sauver l'enfant cette fois-ci.

Et un peu de Fifa 10.

samedi 23 octobre 2010

Cinéma Paranormal activity 2 / Trop loin pour toi


Suite du film d'horreur surprise de l'an passé, Paranormal activity 2 utilise les mêmes ficelles dans une préquelle ne demandant pas une connaissance particulière de l'original. Désormais en terrain connu (caméra à l'épaule et vidéo-surveillance), c'est une famille de quatre personnes que nous suivons ici dans cette maison habité par un démon. Pas effrayant pour un sou et drôle malgré lui, ce n'en est pour autant pas un nanar fort heureusement. L'interprétation est très bonne, et l'ambiance différente du 1 (qui était vraiment angoissant) a son propre charme. Mais il ne fait pas peur...

Comédie s'attachant aux relations sentimentales longue distance, Trop loin pour toi voit pencher la balance plus dans le genre salace que romantique, et ce ne fut pas pour me déplaire. S'adressant plutôt aux trentenaires qu'à leurs cadets, nous y trouvons une suite de gags à la fois gentillets et vulgaires sur une véritable idée de départ: un couple peut-il survivre séparé de 6000 Km? Une belle tranche de rigolade.

vendredi 22 octobre 2010

Rétro: Heart of Darkness




Le jeu vidéo français est un art véritable, soigné et peaufiné pour une expérience inoubliable. En 1998, après six ans de développement et un changement de console, c'est une petite pépite qui arriva sur Playstation pour le plus grand bonheur de ses possesseurs. Un jeu de plate-forme 2D aux animations tellement détaillées que l'on se croyait dans un dessin animé, à l'introduction en images de synthèses (encore rares à l'époque) n'ayant rien à envier à Pixar, et à l'univers chatoyant qui un temps était pressenti par Spielberg pour atterrir au cinéma: Heart of Darkness.


L'histoire d'Andy, un gamin casse-cou qui voit disparaître son chien lors d'une éclipse, enlevé par des ombres! Ni une, ni deux, il fonce chez lui, récupère son matériel d'aventurier (passoire en guise de casque et fusil laser), saute dans une fusée qu'il a lui-même construite et se rend aux Darklands pour le sauver. Un scénario très Disney qui se retrouve aussi chez les autres personnages, que ce soient ceux qui vont aider Andy dans sa quête ou au contraire les forces du mal en présence. Une histoire qui se suit avec grand plaisir donc, à l'humour impayable et au sens de l'aventure bien rôdé. Pour info, le doublage du serviteur du seigneur des ténèbres était assuré par Luq Hamet (Roger Rabbit, voix française de Michael J. Fox).


En termes de gameplay, c'est de la plateforme horizontale mâtinée d'énigmes qui nous est servie. Chaque écran est un casse-tête à résoudre soit en vitesse d'exécution, soit en réflexion pure. Les ennemis, que l'on combat dans le premier niveau du jeu, deviennent rapidement des obstacles à éviter dès le moment où le fusil laser est hors d'usage: tout le jeu est basé sur l'esquive des ombres sous peine de game-over immédiat. Il vous faut persévérer pour en voir la fin, tant le jeu est loin d'être simple.


Mes souvenirs sur Heart of Darkness sont bien évidemment excellents, avec son univers enchanteur et son ode à l'aventure, mais la difficulté du titre m'avait à l'époque bien stressé - et pourtant je jouais en mode facile! Un second souffle en dématérialisé lui ferait du bien afin de faire connaître aux générations actuelles le savoir-faire des années 90 de notre beau pays, un soft signé Mr Eric Chahi également créateur de Another World.



jeudi 21 octobre 2010

Le stand Playstation au Paris Games Week Partie 3



En plein centre de l'espace Playstation City se situe "la scène", lieu de rencontres et de présentations qui verra sa programmation différente chaque jour de l'événement. A l'occasion des 15 ans de la marque, 1 PS3 et 1 PSP seront à gagner chaque jour grâce à un tirage au sort, à 15h15.

Mais avant, et toute la journée, ce sont des développeurs qui viendront sur scène nous présenter eux mêmes leurs créations - Little Big Planet 2, Socom 4, God of War Ghost of Sparta, Heavy Rain Move Edition... - en alternance avec des concours pour gagner là aussi des consoles: 4 PS3 par jour aux meilleurs des participants sur Gran Turismo 5, Virtua Tennis 4, Sports Champions, Singstar (Dance et Guitar).


En marge des diverses bornes jouables du lieu, vous pourrez donc venir vous reposer les yeux en écoutant les concerts proposés à 18h: mercredi 27 - Les Plasticines, jeudi 28 - Hangar, vendredi 29 - Cocoon et samedi 30 - Julian Perretta. Cependant, personne ne se produira le dimanche 31...

Enfin, la visite de plusieurs célébrités sportives que l'on pourra même défier à la manette parachève le côté paillettes du salon. Nous avons donc Olivier Jacque, Sébastien Loeb, Peggy Luyindula, Richard Gasquet et Jordan Tresson à affronter logiquement sur GT5, Virtua Tennis 4, Fifa 11 / PES 2011.


Marrons-nous, c'est Halloween



Faites le vôtre ici.

Et pour le plaisir, un autre avec encore Brassica (à l'insu de son plein gré) et moi-même: Frankenstein is back!

Ou encore un solo multi de mon poto préféré: la valse des monstres.

Le stand Playstation au Paris Games Week Partie 2



Plus de détails sur cet espace extrêmement intéressant, des exemples de jeux en présentation: bonne lecture à tous!

"L’ensemble des nouveautés actuelles et des 6 prochains mois est présenté et mis en scène au sein de PlayStation City. Elles sont réparties sur les 15 quartiers. Chaque quartier est un véritable environnement dédié à un univers, un groupe de jeux, un espace où le temps s’arrête pour laisser place aux rires, à la compétition, ou tout simplement à la distraction. 

Vous retrouverez l’ensemble des jeux PlayStation Move dans des quartiers plus ou moins confinés, plus ou moins mal famés suivant qu’ils s’adressent à tous comme Sport Champions ou qu’ils doivent rester à l’abris d’yeux non avertis comme Socom 4 et The Fight.

Gran Turismo 5 sera l’une des vedettes de PlayStation City. Même s’il se fait attendre une nouvelle fois, même si Kazunori San souhaite le « polisher » quelques jours supplémentaires, GT5 fait rêver une nouvelle génération de pilotes, qui pourront le tester sur plus de 36 postes PS3 dont 6 en 3D.
Les amateurs de jeux outdoors retrouveront aussi FIFA 11 et PES 2011 dans un quartier de verdure où les plus téméraires pourront s’essayer « en vrai » au tir au but qui mesurera la vitesse de leur pénalty !! C’est ici aussi que vous affronterez entre autre R. Federer sur Virtua Tennis 4 avec le PlayStation Move en guise de raquette. 


Les plus jeunes, vos enfants, vos petits frères et sœurs pourront prendre leur quartier dans le Children Paradise où tout est prévu pour leur faire passer un moment incroyable avec Eye Pet sur PS3 et PSP mais aussi le nouveau Invizimals : Shadow Zone, ou Little Big Planet 2.

Dans le quartier du Cinéma 3D, vous vivrez les premières heures du jeu en 3D. Une charmante hôtesse toute droit sortie des années 50, vous demandera de mettre vos lunettes stéréoscopiques pour vivre la peur de mourir avec Killzone 3, les tremblements de terre de Motorstorm Apocalyspe, l’excitation d’un tournoi du Grand Chelem avec Virtua Tennis 4, ou la concentration extrême qu’il faut garder dans la ligne droite des Hunaudières avec Gran Turismo 5. Sensations extrêmes garanties ! 


Après un tour dans tous ces quartiers, après l’avoir évité jusque là, vous n’échapperez pas à une petite séance chez le coiffeur et découvrir notre virtuose des ciseaux, nos énarques du maquillage et vous demanderez le temps d’une coupe, comment vous avez pu passer à côté de Little Big Planet 1 alors que vous avez Little Big Planet 2 entre les mains

Enfin la scène, un endroit que vous ne pourrez pas perdre de vue de tout votre séjour à PlayStation City, mais ce qu’il va s’y passer se raconte à partir de demain, même endroit, même heure."

mercredi 20 octobre 2010

Le stand Playstation au Paris Games Week Partie 1



Sony annonce un espace gigantesque dédié à ses consoles lors du salon parisien qui se tiendra du 27 au 31 octobre 2010 au parc des expositions de la porte de Versailles, dans le Hall 1, le plus grand d'entre tous. Nommé Playstation City, ce lieu hors du commun de 1500 m² sera divisé en 15 quartiers nous présentant toutes les nouveautés à venir dans des décors de ville américaine. Attention, pour y accéder, il faudra obtenir un certain passeport au risque se se faire arrêter par ces charmantes policewomen...


 



Qui veut finir au poste?

Mais voici une autre présentation via le blog Playstation, ici.

J'y serai le jeudi 28, et vous?

Mise à jour Playstation Store du 20/10/2010


Voici la mise à jour hebdomadaire du magasin virtuel de Sony.

Offres spéciales disponibles jusqu’au 27 octobre 2010

Topatoi: The Great Tree Story (prix initial : 5.99€ - maintenant : 2.99€)
Topatoi Bundle (contient le jeu complet, les packs Pillar of Skies et Arcade Style) (prix initial : 9.99€ - maintenant : 5.99€)
Blue Toad Murder Files : Episodes 4-6
Smash Cars : Virus Run (prix initial : 2.99€ - maintenant : 0.99€)
Hyperballoid : Original World Pack (prix initial : 1.99€ - maintenant : 1.59€)
Metal Gear Solid : Portable Ops (PSP) (prix initial : 10.99€ - maintenant : 6.59€)
Disney’s Tarzan (PSone) (prix initial : 4.99€ - maintenant : 3.99€)

MiniS

HISTORY Egypt

Jeux téléchargeables (PS3)

Costume Quest (essai gratuit, clef d’activation 11.25€)
Swords and Soldiers (essai gratuit, clef d’activation 7.99€)

Jeu téléchargeable (PSP)

Legends of War: Patton’s Campaign (29.99€)

 
Jeux PSone (PS3 et PSP)

Pong (4.99€)
Centipede (4.99€)

Contenus additionnels (PS3)

Dead Rising 2 : Skills Pack Soldier (1.99€)

Split/Second : Deadline Pack (4.99€)

Front Mission Evolved : Wanzer Weapon Pack (2.99€)

WWE Smackdown vs Raw 2011
    - Online Axxess (7.99€)
    - Fan Axxess (7.99€)

Space Invaders Infinity Gene : Bonus Stages Pack 1 (2.99€)

Zen Pinball : Paranormal Table (1.99€) 


EyePet
    - Wild West Styling Pack (2.99€)
    - Winter Sports Styling Pack (2.99€)

Guitar Hero: Warriors of Rock
    - Linkin Park Track Pack (9.99€):
        - ‘Blackout’ (1.99€)
        - ‘Burning In The Skies’ (1.99€)
        - ‘The Catalyst’ (1.99€)
        - ‘The Messenger’ (1.99€)
        - ‘Waiting For The End’ (1.99€)
        - ‘Wretches and Kings’ (1.99€)

Rock Band
    - Jimmy Eat World Pack 02 (3.99€):
        - ‘Bleed American’ (1.49€)
        - ‘My Best Theory’ (1.49€)
        - ‘Pain’ (1.49€)
    - Stone Temple Pilots Pack 01 (7.99€):
        - ‘Big Empty’ (1.49€)
        - ‘Crackerman’ (1.49€)
        - ‘Creep’ (1.49€)
        - ‘Dead & Bloated’ (1.49€)
        - ‘Huckleberry Crumble’ (1.49€)
        - ‘Trippin’ On A Hole In A Paper Heart’ (1.49€)

Rock Band Network
    - ‘A Prophecy’ by Asking Alexandria (1.49€)
    - ‘In Memory’ by Excruciating Thoughts (0.79€)
    - ‘Last Train To Awesometown’ by Parry Gripp (0.79€)
    - ‘Nom Nom Nom Nom Nom Nom Nom’ by Parry Gripp (0.79€)
    - ‘Sending Signals’ by Evergreen Terrace (0.79€)

Contenu additionnel (PSP)

Valkyria Chronicles 2 - Complete DLC Pack (4.99€)

Avatars (PS3)

Söldner-X 2: Final Prototype
    - Keto (0.49€)
    - Vielkopf 3 (0.49€)
    - Wuchtklinge (0.49€)

Thèmes Premium (PS3)

TV Superstars
    - Amber Belle (1.99€)
    - Disruptive
    - Autumn Stroll (1.49€)
    - Lightning Apocalypse (1.49€)

Thèmes (PS3)

Valkyria Chronicles II Theme (gratuit)

TV Superstars
    - Big Beat Kitchen (gratuit)
    - DIY Raw (gratuit)
    - Frockstar (gratuit)
    - Let’s Get Physical (gratuit)
    - STAA (gratuit)
    - Hosts (gratuit)
    - Set (gratuit)

Vidéos (PS3)

The Last Guardian TGS Trailer
Team Ico Presents: Ico & Shadow Of The Colossus In Hd
Red Dead Redemption : Undead Nightmare Official Trailer
Red Dead Redemption : Undead Nightmare Debut Trailer
Deathspank: Thongs of Virtue Launch Trailer
Deathspank: Thongs of Virtue Trailer
FIFA 11 Sizzle Trailer
FIFA 11 Tv Advert
My Aquarium Video
Top Gun Trailer

Passionnément X-Files




Voici la dernière série télévisée que j'ai suivi assidument, inconditionnel depuis la diffusion de son premier épisode sur M6 en 1994, dans ce qu'on appelait les samedis fantastiques avant de basculer le jeudi puis plus tard en seconde partie de soirée dans l'indifférence générale. Neuf saisons, deux films et bien d'autres produits dérivés qui ont tous trouvé le chemin de ma demeure. La création de Chris Carter, accompagnée de la musique de Mark Snow, a bouleversé l'univers des séries grâce à une écriture et une ambiance hors du commun.



Aux frontières du réel, son titre français durant les deux premières saisons avant que l'original The X-Files ne reprenne ses droits, innovait avec ses histoires oscillant entre la réalité et le paranormal, représentées par les points de vue divergents de ses deux héros: les agents du bureau des affaires non-classées du FBI Fox Mulder et Dana Scully. Lui croit en l'impossible, elle reste résolument terre à terre, et la combinaison de leurs diverses réflexions les tirera de bien des mauvais pas. D'autres personnages interviennent régulièrement, pour aider ou au contraire gêner les enquêtes du duo de choc, et des noms comme l'homme à la cigarette, Walter Skinner, les bandits solitaires, Alex Krycek ou encore Monsieur X ravivent des souvenirs à ceux qui ont suivi leurs pérégrinations.


L'une des forces de la série - en plus de son interprétation parfaite - est la formidable idée d'alterner entre deux types d'épisodes distincts: d'un côté les indépendants, et de l'autre ceux que l'on appelle la mythologie. Celle-ci constitue le fil rouge de l'histoire, basée sur l'existence des extraterrestres et du complot qui viserait à la colonisation de la planète. Mulder à la recherche de soeur - enlevée alors qu'elle était enfant -, la quête d'autres victimes d'enlèvements ou encore la rencontre avec des hybrides font partie de la mythologie. Les indépendants, eux, ont pour but de ne pas lasser le spectateur qui aurait tendance à se perdre dans un scénario de plus en plus tortueux, en leur livrant des histoires uniques baignant dans le fantastique: on y trouve des loups-garous, des vampires, des esprits, des pouvoirs psychiques ou encore d'autres monstres créés pour l'occasion comme un certain Tooms. Et pourtant, à la fin, le croyant et la sceptique ne cesseront de se chamailler quant à l'irréalité des phénomènes rencontrés!


Le départ des acteurs vers d'autres horizons amène alors à la création d'une nouvelle équipe, avec l'arrivée de l'agent Doggett à la saison 8 puis de l'agent Reyes pour la suivante (et ultime) en 2001-2002. La recette reste la même avec cet antagonisme entre les deux partenaires et la continuité de la mythologie. Les histoires restent aussi captivantes, mais le public tend à bouder les nouveaux venus (qui étaient pourtant excellents) ce qui aboutira à la fin de l'aventure après neuf ans d'intrigues et de rencontres du troisième type, avant un dernier sursaut au cinéma en 2008: Régénération.


Il y eu un premier film (Combattre le Futur), plus épisode longue durée que vraie nouveauté dont l'histoire s'intègre entre les saisons 5 et 6, tout comme deux jeux vidéos dont un premier excellent tout sobrement intitulé X-Files The Game - point and click vidéo réalisé par les véritables auteurs et directeurs de la série, se déroulant entre les saisons 3 et 4 - suivi d'une bouse cosmique, sorte de survival-horror lorgnant vers l'action et répondant au doux nom de Resist or Serve. Les personnages secondaires de Byers, Langly et Frohike - journalistes au Bandit solitaire - ont eu droit à leur série dérivée: The Lone Gunmen: au coeur du complot. Moins sérieuse, plus drôle, c'est un p'tit plaisir pas très connu du grand public. Un peu plus célèbre est la série MilleniuM, créée par Chris Carter en 1996, et dont un cross-over à lieu dans un épisode de la septième saison de X-Files, portant le même nom. Enfin, je ne peux pas terminer cet article sans discuter des romans originaux sortis aux éditions J'ai lu, dont les différents auteurs se sont fort bien démenés pour atteindre un niveau d'excellence proche du maître Carter. Les derniers objets de ma collection étant les guides - l'un officiel et l'autre pas - traitant des trois premières saisons; ma préférence allant de loin au non-officiel.


Véritable symbole des années 90, cette série se doit de survivre au temps et d'être donné en héritage à nos enfants.