dimanche 15 janvier 2017

La semaine du gamer


Début de parties sur The Amazing Spider-Man, aventure du super-héros qui commence à dater mais bien plaisante à jouer, ainsi que sur Claire, jeu d'aventure-horreur 2D à l'ambiance soutenue. J'ai également lancé Let It Die - gros fana de Suda 51 que je suis - mais n'accroche pas à ce type de jeu très die and retry... ce qui est dommage car le titre a plus d'un atout dans son sac. Enfin, fin de partie sur LEGO Batman 3.

jeudi 12 janvier 2017

Cinéma La Grande Muraille / La mécanique de l'ombre


Légende chinoise mettant en scène des occidentaux coincés en plein conflit entre les soldats de l'Empereur et des créatures cauchemardesques, La Grande Muraille fait dans le divertissement haut en couleurs, bourré d'action chorégraphiée et de combats démesurés. Du cinéma spectacle qui en met plein les yeux, et c'est tout ce qu'on lui demandait.

Voila un thriller bien oppressant que La mécanique de l'ombre, ou les déboires d'un chômeur qui accepte un job d'écoutes téléphoniques sans en appréhender les conséquences. Pesant tout du long, semant de fausses pistes, le film garde le spectateur en haleine jusqu'à la fin. Très bien.

Test: LEGO Batman 3


J'aime beaucoup les jeux LEGO, bien que loin d'avoir joué à tous (Star Wars, Indiana Jones et les deux premiers Batman donc) avec une mécanique se répétant d'un titre à l'autre et pourtant quelques changements bienvenus au fil du temps. Bref, le premier LEGO Batman m'avait enchanté quand sa suite m'a bien plus déçu (sur 3DS cependant, version différente du salon ai-je appris par la suite) et c'est avec un peu de retard que je me suis lancé dans le dernier opus sorti il y a deux ans maintenant. Le chevalier noir reprend du service, mais comme précédemment en compagnie de ses potos de la Ligue des Justiciers.



Car LEGO Justice League serait un titre bien plus judicieux, au vu des persos joués et lieux visités ici. Si l'on commence normalement avec le duo Batman et Robin à la poursuite de Killer Croc dans les égouts de Gotham City, l'histoire met rapidement nos deux héros face à un danger plus grand requérant la participation de tous les super-héros de l'univers: c'est ainsi que Superman, Wonder Woman, Green Lantern, Flash et consorts se retrouvent face à Brainiac, le vilain voulant simplement conquérir tous les mondes connus. Mais la menace étant tellement réelle et dangereuse, les super-vilains aussi se retroussent les manches, et le joueur dirigera alors également le Joker, Lex Luthor, Sinestro et bien d'autres au cours de cette aventure longue et bien fichue.


Action, puzzles, switch de persos et capacités, phases de shoot, hub à visiter à plusieurs reprises pour en dévoiler tous les secrets, le titre se déroulant sur 15 niveaux a comme à son habitude bien plus à proposer avec une rejouabilité indispensable pour les fanas de 100%. L'histoire est bien racontée et variée dans ses lieux, les niveaux bien construits avec des idées de gameplay surprenantes par moments, l'humour omniprésent et la farandole de personnages un pur hommage à l'univers DC Comics. En somme: du très bon!

lundi 9 janvier 2017

Cinéma Le Fondateur / Quelques minutes après minuit


Riche et instructive histoire de la naissance du fast-food moderne avec Mc Donald's dans Le Fondateur, génialement interprété par un Michael Keaton parfait en opportuniste prêt à tout. Des faits réels pour un apprentissage d'un mode de vie désormais commun, dans un film passionnant et non dénué d'intérêt.

Drame fantastique avec un gamin persécuté à l'école et un monstre (hallucination?) qui lui rend visite, Quelques minutes après minuit souffre de grosses lenteurs et d'un mauvais dosage des deux genres pour me satisfaire réellement. En plus, c'est plutôt lent avec bien peu d'action. Je pensais voir une variante de L'Histoire sans Fin, mais c'est vraiment pas ça.